To be or not to be on Shopify

Digitalisation, Technique

13 mai, 2020

L’impact du Covid-19 actuel et à venir sur le e-commerce est difficile à mesurer : entre l’explosion certaine des plateformes d’alimentation type « Drive » et les études notre chère FEVAD relatant la baisse d’activité des autres sites marchands, les constats d’un niveau de service dégradé par la situation parfois et le report de ventes physiques sur le e-commerce observé dans certains secteurs, divers scénarios se profilent.

Une chose est sûre : le passage à l’e-commerce s’effectue à un rythme plus soutenu que prévu. Il est donc temps de profiter de ce temps de pause imposé pour rêver, imaginer et même réaliser ses futurs projets.

L’e-commerce étant au coeur de notre expertise, nous vous proposons de faire un focus sur la récente coqueluche des CMS e-commerce : Shopify. Le décryptage réalisé par nos équipes tech devrait vous éclairer.

Shopify c’est quoi ?

Né au Canada en 2004, des mains de  Tobias Lütke et Scott Lake, Shopify est ce que l’on appelle un Saas (Software as a service) e-commerce. Il permet de bénéficier d’une boutique en ligne très rapidement, sans se préoccuper des contraintes techniques telles que l’hébergement, la maintenance applicative …

De ce fait, il peut se destiner aussi bien à des particuliers, à des PME, des commerces de proximité ou à des entreprises de plus gros calibre.

Après 16 ans d’existence, la marque revendique avoir séduit plus de 1 000 000 d’entreprises dans 175 pays pour un volume avoisinant les 155 milliards de dollars de vente.

Parmis ces shops on retrouve à la fois des marques nationales comme Kookaï, des marques internationales telles que RedBull ou Tesla, mais aussi d’autres portées par des personnalités publiques du show-business comme KKW Beauty (Kim Kardashian West Beauty) ou Kylie Cosmetics (Kylie Jenner).

Quels atouts ? 

– Tout d’abord il permet de gagner du temps. Pas de serveur à gérer, pas de démarches non plus pour un certificat SSL, tout est déjà inclus et l’environnement et le site vous sont livrés rapidement.

– Les tarifs de l’abonnement, de leur côté sont scalables et peuvent correspondre à plusieurs type d’entités. Shopify propose plusieurs formules :

Shopify Basic à partir de 29$ / mois

Shopify à partir de 79$ / mois

Shopify Advanced à partir de 299$ / mois

Et Shopify Plus, la solution la plus complète pour des stores plus conséquents à partir de 2000 $ / mois

– Chaque abonnement apporte son lot de fonctionnalités supplémentaires. Libre à chacun de sélectionner celui qui correspond et qui s’adapte au mieux à un certain volume de ventes notamment
D’ailleurs, les frais de transaction, eux, sont dégressifs plus le plan d’abonnement pris est élevé.

– Il existe également une version Lite de Shopify à 9$ par mois vous permettant de vendre sur n’importe quel site existant ou sur les réseaux sociaux en quelques clics.

Facile d’installation, Shopify est également facile d’utilisation. Son interface administrateur est facile à prendre en main et vous permettra rapidement de pouvoir paramétrer votre shop, créer vos produits, mettre à jour vos stocks en toute simplicité.
Mais également d’acheter et customiser votre template comme bon vous semble grâce à l’éditeur de template intégré.

– On ne fait évidemment pas de e-commerce sans mode de paiement, et, là aussi, Shopify répond présent en intégrant la plupart des principaux fournisseurs de paiements. (Apple Pay, Stripe, Amazon Pay, Authorize.net…)

– Le dashboard est très complet, simple et hyper intuitif pour le suivi des performances du e-commerce (nombre de ventes, paniers abandonnés, nombres de visiteurs, etc)

– Une gestion très flexible des emails transactionnels

– La mise à disposition d’un IDE directement dans le back office permettant de développer/coder des modifications en live, tout étant sauvegardé dans le Cloud

– Une grosse communauté de Shopifyers est très active et répond rapidement sur les forums

– Enfin, Shopify a introduit aux USA une fonctionnalité des plus intéressantes : Shopify Point de Vente. Elle permet via l’installation d’un application dédiée sur smartphone ou tablette, de transformer votre appareil en point de vente pour vos boutiques physiques avec remontée immédiate des données vers votre back-office Shopify. Néanmoins, celle-ci est encore assez limitée en France, à suivre donc.

 

Et en pratique ?

A titre d’exemple, nous avons récemment développé le site e-commerce de la marque Evoluderm : entreprise française avec une équipe resserrée dont le chef de projet e-commerce gérait le site seul, elle ne souhaitait pas investir dans un CMS gourmand en développement et en maintenance. 

Dans ce contexte, Shopify nous est apparu comme  la meilleure solution pour limiter les coûts et optimiser l’efficacité. En un an, nous avons pu mettre en place toutes les demandes d’évolution sans se sentir restreints par Shopify. La direction artistique du site a été développée 100% from scratch par DISKO. D’autre part, la crise sanitaire liée au Covid-19 a boosté le volume de trafic et d’achat  (par le biais de vente de gels hydroalcooliques) et nous a permis d’observer la résistance de Shopify en cas de pic de visite.

Une publication partagée par DISKO (@agencedisko) le

Oui mais …

A lire cela, on pourrait penser que Shopify est parfait et n’a que des avantages mais ce serait bien évidemment trop simple et avant d’opter pour cette solution d’autres paramètres sont à prendre en compte :

– Comme tout CMS e-commerce, Shopify permet l’installation de nombreuses applications tierces et thèmes via son store d’applications. A la différence de WordPress, très (très) peu d’applications sont gratuites et celles qui le sont sont extrêmement limitées poussant à passer à des versions payantes

– Le choix des applications est d’ailleurs primordial, le store Shopify en contient des centaines, elles ne sont pas toutes très fiables et peuvent entraîner des effets de bord sur votre boutique. D’autre part, une certaine expertise est indispensable pour s’y retrouver parmi la multitude d’options

– Il n’est pas à ce jour parfaitement optimisé pour faire des e-commerces multilingues et multidevises

– La traduction de boutique nécessitera l’utilisation d’une app externe et reste à parfaire

– Comme pour tous les thèmes, si vous décidez d’en acheter un tout fait, il sera plus difficile de l’adapter à vos besoins

– Le tunnel d’achat (les étapes après le panier) est très peu personnalisable sur Shopify : bien que très efficace en termes d’UX, seuls le logo et les couleurs sont customisables

Quoi qu’il en soit Shopify fait définitivement les tourner les têtes, l’Europe résiste encore, mais Shopify a lancé son offensive marketing et communication depuis plus d’un an et gagne des parts de marché dans tous les pays. Elle s’impose comme une solution e-commerce de référence mais elle n’est pas systématiquement l’idéal et ne sera pas toujours retenue par notre équipe d’Experts (pas encore à Manhattan mais à Paris, à Montpellier, à Milan 😉 ) qui propose des solutions uniques à haute valeur ajoutée.

Nous avons aiguisé votre curiosité et vous voulez maintenant tout savoir sur les autres technos et leur avenir ? La suite dans un prochain article ! To be continued …

Laisser un commentaire.