Green UX et éco-conception sites web

Etude de cas, Technique

12 juil, 2021

Aujourd’hui plus que jamais, nous entendons parler autour de nous de la pollution et du réchauffement climatique. Il est certain que les voitures, la surconsommation de viande et le fast fashion sont des facteurs de ce réchauffement, mais saviez-vous que nos sites web aussi ? Eh oui, l’empreinte carbone du web augmente considérablement année après année, mais sachez que même derrière notre écran, en tant que développeur, chef de projet ou designer on peut changer les choses…

Eco-conscience et l’arrivée du Green UX

Depuis quelques années, l’expérience utilisateur et le design d’un site sont très valorisés et récompensés, au détriment parfois de sa performance, et donc de sa rapidité. C’est d’ailleurs ce que l’on remarque chez certaines marques qui veulent sortir du lot en recherchant l’effet “Waouh” sur leur site pour attirer leurs clients. Sauf que vous l’aurez deviné, l’affichage d’un texte ou d’une image sans animations apparaît plus vite donc consomme moins d’énergie. En effet, chaque octet consomme de l’énergie, du stockage. 4% des émissions mondiales de gaz à effet serre ont été engendrées par le numérique en 2019, dont 25 % reviennent aux data centers*.

image 1 article diala Green UX et éco conception sites web

Est-ce que cela permet vraiment aux marques de fidéliser leurs clients et de les maintenir sur leur site ? Si l’on part du principe que cela ralentit le temps de chargement, on en conclut qu’au contraire, cela va repousser les potentiels clients.

En 2020, Google démontre que lorsque le temps de chargement de la page passe d’une seconde à cinq secondes, la probabilité de taux de rebond (les utilisateurs se détournant de la page pour consulter d’autres sites) augmente de 90 %. En mobile, on passe d’une à trois secondes pour 26,9% des visiteurs selon Unbounce, en 2020.

Grâce à l’essor de l’éco-conscience, l’approche du Green UX ou d’éco-conception explose. Elle permet de trouver le bon compromis entre efficacité d’un site web et empreinte environnementale sans pour autant délaisser le design.

Qu’est-ce que le Green UX ou l’éco-conception ? 

Le Green UX, consiste à rationaliser le développement d’un site web et à s’appuyer sur quelques bonnes pratiques, simples mais efficaces, afin de réduire ses répercussions sur l’environnement.

Dans les règles, évoquées dans l’ouvrage de référence en France (Eco-conception – Les 115 bonnes pratiques, Editions Eyrolles) par Green IT, il est recommandé trois postures :

-Simplicité (moins de fonctionnalités, moins de pages), l’UX à un fort impact sur cet élément, car c’est bien la conception qui va déterminer les parcours clients du futur site web.

-Pertinence (minimiser le temps pour faire une tâche) : l’UX est également essentiel pour optimiser au mieux les processus et la fluidité des parcours utilisateurs.

-Frugalité (code optimisé, serveur écologique, images légères… ) : c’est plutôt l’intégration et la technique qui vont impacter ces éléments.

L’approche d’éco-conception doit donc être intégrée en amont du projet, avant même le développement, dans la phase UX. C’est là que l’on parlera de Green UX. 

image 2 article diala Green UX et éco conception sites web

Un site beau oui, mais écolo svp !

Il fut un temps où Internet était (presque) dépourvu d’images. Les internautes se contentaient de faire défiler d’immenses blocs de texte noir sur fond blanc… Cette époque est bien révolue, et j’ai envie de dire tant mieux, sinon nos métiers n’existeraient pas.

Aujourd’hui l’image est omniprésente dans notre quotidien et l’accumulation de ces images sur nos sites pèse énormément sur les données. La première chose à faire est donc de limiter les images, ou du moins réduire leur taille et leur poids. Il est donc recommandé d’utiliser des pictogrammes qui consommeront moins d’énergie qu’une image.

La vidéo, idéale pour capter l’attention des internautes, est gourmande en données mais il est possible de l’optimiser. Est-ce qu’il est bien nécessaire que votre vidéo se lance automatiquement ? La réponse doit vous paraître désormais évidente : n’hésitez pas à les raccourcir et les alléger.

Ayez une approche Mobile First, cela permettra d’avoir un format adapté sans forcer le responsive qui peut être gourmand en énergie.

En termes de design, favorisez des polices standards et limitez les animations. Gardez en tête que “less is more” ! Au niveau des couleurs, optez pour des fonds colorés plutôt que le blanc, qui consommeront moins d’énergie.

En bref, favorisez un design épuré, avec les fonctionnalités essentielles pour les utilisateurs et utilisez un hébergeur vert qui fonctionne grâce aux énergies renouvelables.

Go Green !

Un site simple et épuré, dispose de beaucoup d’avantages. Le tout premier et le plus important est la rapidité de chargement et donc de l’efficacité du site, qui assure une meilleure expérience utilisateur.

Une image de marque sera renforcée, grâce au classement favorable du site sur les labels comme Green Code Lab, et résonnera davantage avec  des échos positifs.

Plus facile à lire et à naviguer pour des personnes en situation de handicap, il sera accessible à tous.

Un référencement plus optimisé : lorsqu’un site est bien accessible et se charge rapidement aussi bien en desktop qu’en mobile surtout, le moteur de recherche le récompense par un meilleur positionnement sur ses résultats. Ainsi, une meilleure visibilité sur la toile, augmente le trafic et le taux de conversion (inscriptions, ventes, prises de contact…).

Finalement, le pari ne semble pas si risqué que cela et tend à être une norme (petite astuce, vous pouvez désormais mesurer l’impact écologique de votre site web grâce à « eco meter »).

Meilleur classement, design plus simple, récompenses… la liste des bienfaits est longue, alors qu’est-ce que vous attendez pour passer au green ? 

Sources : 

*data centers : c’est une infrastructure composée d’un réseau d’ordinateurs et d’un lieu de stockage. 

https://www.arquen.fr/blog/le-web-design-ecologique-eco-conception-ou-encore-green-ux-comment-et-pourquoi-le-mettre-en-pratique/

https://www.webmarketing-com.com/2018/04/12/79971-leco-conception-web-lavenir-des-sites-internet

https://medium.com/level-up-web/what-is-green-ux-afbbb16516cd

https://www.leparisien.fr/guide-shopping/le-dark-mode-la-nouvelle-tendance-des-sites-systemes-et-applications-28-10-2019-8181882.php

Laisser un commentaire.