La rentrée autrement

Mood, Organisation

9 sept, 2020

Début septembre. Toujours le même rituel. Nous retrouvons ces personnes que nous côtoyons toute l’année avec un peu plus d’entrain que d’habitude. Surement à cause/grâce au fait que nous ne les avons pas vus depuis un moment. En effet, ça repose.

 

Mais qu’est-ce qui a changé pendant cette période où juillettistes et aoûtiens se partagent ce temps d’arrêt ? Les journées ont raccourci et les températures ont entamé leur descente, mais encore ? Pas grand chose si ce n’est que les batteries sont rechargées et que nous sommes tous prêts à reprendre notre train-train (oui, ne croyez pas que vous avez une vie trépidante).

Pour faire de ce moment difficile pour tous, un moment un peu moins lourd pour beaucoup, voici quelques conseils qui, je l’espère, seront entendus.  

1- Si vous nous avez pourris avec vos stories tout l’été, ne venez pas nous re-raconter vos vacances.

Vous avez craqué votre P.E.L dans une villa pour 15 personnes à Cassis avec piscine à débordement ? Bravo, nous avons vu les stories. Les trop nombreuses stories. En effet, ça avait l’air sympa. Mais si nous avions envie de partager ces vacances avec vous, nous serions partis ensemble. C’est le cas ? Non. Alors SVP, ne venez pas nous re-raconter votre vie à la machine à café. 

2 – Nous n’avons pas de gosses, ce n’est pas pour vivre à travers les vôtres. 

“Mon petit homme devient grand, rentrée en CP cette année”. Alors déjà, si ton gosse rentre en CP, il n’a rien d’un bonhomme. Rarement vu des mecs virils en première classe de primaire, ou alors c’est des profs, ou des pervers sexuels, auquel cas ce ne sont pas des gens à mettre en avant ou à glorifier d’une quelconque manière. Que vous mettiez “Titouan rentre au CP. Nous sommes bien contents de ne plus l’avoir dans nos pattes à longueur de temps. Il va morfler par contre, il sait même pas lire ce gamin!” serait plus proche de la réalité. 

Bref, nous ne sommes pas parents, ce jour de rentrée nous déprime déjà, donc ne venez pas nous le gâcher un peu plus avec les photos/vidéos/tutos de rentrée de vos enfants.
Ceci étant dit, des gros bisous à tous les marmots qui reprennent ou découvrent le chemin de l’école.

3- Arrêtez de prendre des “bonnes résolutions” de rentrée

La rentrée n’a rien d’un nouveau départ, c’est juste un cycle qui recommence. 

Le 1er janvier c’est dans 4 mois, donc gardez vos idées et essayez de les développer / ré-angler car, bizarrement, quand Simon me dit “cette année c’est rigueur, organisation et charbon” et qu’à la pause de midi je le vois s’envoyer 3 pintes en terrasse lors de la pause déj’, je me dis que c’est pas comme ça que Simon va faire preuve d’une rigueur germanique dans son travail. 

4- C’est la rentrée, le business repart – ou pas ! 

Pendant 2 mois, tout était mis sur pause, et aujourd’hui, nous sommes tous dans les starting-blocks prêts à partir dans une nouvelle course effrénée aux billets.
Un conseil, ne vous mettez pas la pression. C’est la crise, il n’y a plus d’oseille, vous n’y êtes pour rien et ne pouvez pas y faire grand chose. Mais arrêtez de vous plaindre car vous avez tous rempli votre bas de laine pendant le confinement (eh oui, 75 milliards d’euros auraient dû être dépensés depuis la mi-mars*, donc ils sont dans vos poches)

Si ça va mal, regardez vos photos de vacances, ça vous fera du bien. 

5- Demandez une augment’

Vous avez vécu la vida loca pendant deux mois et vous êtes rendu compte que tout a augmenté : le prix du billet pour descendre sur Biarritz, le prix du transat, le prix de la caïpi. La seule chose qui n’a pas bougé c’est votre salaire. Mais attendez!! Vous avez un rythme, un standing, et un compte Instagram, à tenir! 

Argumentez dans ce sens et si votre boss a lui aussi passé de bonnes vacances, alors y’a moyen que ça passe (moi on me l’a refusé, hélas car c’est la crise – cf point 4). 

6- Commencez à coffrer pour Noël

Nous avons tous vu vos vacances (cf point 1).  Nous avons constaté la vie que vous menez. Cette année, nous serons intransigeants et n’accepterons pas un cadeau claqué de votre part, vous qui vivez la vie d’un millionnaire (sur Insta en tout cas). 

 

Évidemment ce déversement de haine est à prendre avec humour et amour. En cette rentrée, rigolez, profitez d’avoir la santé et sortez masqués!
Belle rentrée à tous. 

 

source : Chiffre de l’OFCE (Observatoire français des conjonctures économiques)

Laisser un commentaire.