Les tendances : entre amour et haine


Brand Content

Les tendances font partie des inspirations utiles et nécessaires à notre travail quotidien. Elles ont un sens et une utilité, en web design mais également dans la mode, la publicité ou le design. Pour un designer, elles sont inévitables. Nous ne pouvons les ignorer, mais pouvons-nous nous en passer ? Sont-elles bénéfiques à notre créativité ?

Qu’est ce qu’une tendance ?

Une tendance est par définition éphémère. Il s’agit avant tout d’un style devenu populaire sur une période de temps spécifique. Elle obéit à des cycles plus ou moins longs qui se succèdent sans cesse. La tendance nait d’une idée originale. Elle est ancrée dans le présent, mais ne donne aucune garantie de succès dans l’avenir. Il est donc inévitable qu’une tendance se démode un jour.

En web design, les tendances évoluent très vite. Par exemple, le skeuomorphisme d’Apple a longtemps fait figure de leader avec son design aux lignes épurées associées à des interfaces intuitives imitant la matérialité des objets du réel. Mais l’essor du responsive design, des sites parallaxe, des sites one page, les concepts de mobile first, content first, le recentrage vers l’utilisateur et l’ergonomie ont imposé une nouvelle façon de penser le design. L’année 2013 a vu de nombreuses tendances émerger : le flat design, le minimalisme, les visuels immersifs, l’utilisation de la typographie…

 La tendance du moment : le flat design

Prenons le cas du flat design, qui est la tendance majeure de 2013. C’est un sous-genre du courant minimaliste. Il se caractérise par des aplats de couleurs aux formes simples, sans textures, ni dégradés. Il est parfaitement approprié aux contraintes du responsive qui impose des éléments graphiques permettant une certaine souplesse d’utilisation, pour pouvoir facilement les modifier selon la taille de l’écran, et ce sans alourdir le site. Il semblerait donc que la tendance du flat design pose les bases d’un graphisme durable.

Effets pervers des tendances

Aujourd’hui, on observe une utilisation importante (à outrance ?) du flat design. L’effet sous-jacent est que, sous ses apparences simplistes et minimalistes, le flat design donne l’illusion que le design est à la portée de tous et que tout le monde peut être designer. Or le minimalisme est le style de design le plus difficile à concevoir car il ne tolère aucun pixel superflu.

En rendant le design plus accessible, nous nous dirigeons vers une uniformisation et une linéarité du web design. Ne prend-on pas le risque de sacrifier l’identité et l’originalité au profit d’une technique ou d’une tendance ? Choisir un style graphique par simple effet de mode ne permettra jamais d’atteindre des sommets de créativité, mais au contraire de rester « flat ». Il y a bien sûr de nombreuses exceptions à la règle et certains sites en flat design font preuve d’imagination et de perfection jusqu’au moindre pixel.

Fubiz 300x192 Les tendances : entre amour et haine

https://tablet.fubiz.net/

 

Brigitte bardot 300x192 Les tendances : entre amour et haine

https://boutique.brigitte-bardot.fr/fr/

 

NEDD 300x192 Les tendances : entre amour et haine

https://nedd.me/fr/

 

 

  Elles sont incontournables !

Suivre ces grandes tendances donneront une image dynamique et actuelle de votre marque. Par conséquent, il faut rechercher un bon équilibre entre la tentation de suivre les tendances, la nécessité de marquer votre identité et votre différence. Se tenir au courant des tendances est indispensable mais une idée peut venir de n’importe où : un voyage, un livre, une rencontre ou de la simple observation du Monde…

Faut-il les suivre ?

Le métier de designer, c’est avant tout trouver des solutions aux besoins des clients. Les clients ont des goûts, des envies et des idées différentes et il est primordial de ne pas s’enfermer dans un style défini. Une tendance doit être inspirante, elle fait évoluer le design et lui apporte des choses nouvelles d’un point de vue stylistique. Changer, innover, interpeller sont l’essence même du design.

Ne soyez pas trop influencé par les tendances et faites ce qui convient le mieux pour le projet sur lequel vous travaillez. Les tendances sont des outils de réflexion à la création. Et le design est le résultat d’une réflexion, consciente ou non. Il n’est pas question de subjectivité, mais de sensibilité.

Conclusion

Une tendance ne s’éteint jamais totalement. Et même si le flat design a encore de beaux jours devant lui, on le voit déjà évoluer vers le « long shadow design ». Personne ne peut réellement prédire une tendance. Elle est déjà là. Peut-être êtes-vous en train de la développer sans le savoir ?

« Le goût est l’ennemi de la créativité. »

– Pablo Picasso

 

 

 

 

Laisser un commentaire