Tinder et le digital marketing

Social Media, User Experience

15 nov, 2017

Rencontrer : Verbe transitif // Croiser quelqu’un sur son chemin, se trouver en sa présence sans l’avoir voulu ; faire la connaissance de quelqu’un, entrer en relation avec lui ; avoir une entrevue, un entretien avec quelqu’un ; affronter un adversaire, une équipe dans un match, une compétition ; trouver quelque chose au cours d’une action ; heurter violemment quelque chose.

Combien de personnes avez-vous rencontrées dans votre vie ? Ne serait-ce que pendant quelques minutes seulement ? Comment les avez-vous rencontrées ? Combien de fois avez-vous rêvé que vous rencontriez les personnages d’une histoire ? Quand on était gamins, à la librairie, les personnages des histoires qu’on lisait se rencontraient au bord de la mer, en face d’un magnifique coucher de soleil… Aujourd’hui, ils se rencontreraient sûrement sur Tinder.

Et si pour beaucoup la prolifération des applications de dating est dûe au fait que nous traversons une “crise du romantisme”, la vérité est que chaque histoire a toujours été unique. Et tout un chacun peut un jour faire la rencontre parfaite. Comme le dit si bien le site lui-même : « Tinder est un moyen de faire des rencontres. Comme la vraie vie mais en mieux.”

Préambule

L’application, lancée en 2012 aux Etats-Unis, utilise les données collectées par Facebook depuis votre inscription et se sert de votre géolocalisation pour vous proposer, au hasard et à la manière d’un album Panini, une série de personnes avec lesquelles vous pourriez avoir des affinités. Faites glisser la photo d’un match potentiel vers la droite : cela revient à dire “je suis intéressé(e)”. En revanche, swipez vers la gauche pour dire que cette personne n’est pas à votre goût. Le jeu commence lorsque deux individus sont réciproquement attirés l’un par l’autre. Rien de plus normal à l’ère du tout digital !

Aujourd’hui, comme le rapporte le Global Web Index, 45% des utilisateurs de Tinder (soit plus de 50 millions de personnes) ont entre 25 et 34 ans (des Millennials donc), tandis que 38% d’entre eux ont entre 16 et 24 ans (la fameuse Génération Z), le tout pour un total de plus d’1,5 milliard d’interactions/swipes par jour et une durée moyenne d’utilisation de 30 minutes par jour.

image61 Tinder et le digital marketing

De très bonnes statistiques pour l’application de rencontres qui se vante de ses utilisateurs jeunes et néo-romantiques auprès de ses annonceurs branchés qui ont tout de suite compris le potentiel d’un tel réseau social.

Comment inclure Tinder dans sa stratégie de digital marketing ?

Dans une stratégie classique de “coût-par-vue” : via le déploiement de pop-ups ou en tirant parti des fonctionnalités sociales du support, en créant par exemple des profils privés interagissant en temps réel avec les utilisateurs.

Cela permet notamment :
– De profiter de données géolocalisées pour proposer des services personnalisés aux utilisateurs.
– D’impliquer émotionnellement. En venant chercher du confort, de nouvelles sensations et de la reconnaissance, les utilisateurs sont globalement plus réceptifs aux messages.
– De créer des campagnes “conscientes”.

J’ai cru que c’était l’amour et en fait non, c’était de la pub.

Aux Etats-Unis, certains utilisateurs chanceux sont déjà tombés sur les profils de célébrités comme Hilary Duff, Jason Derulo ou encore Leonardo Di Caprio qui, pour des raisons plus ou moins commerciales, avaient activé leur profil.

Mais la première vraie campagne publicitaire sur Tinder fut lancée en 2015 par GAP avec le hashtag #SpringIsWeird. Un hashtag créé pour promouvoir la nouvelle collection printemps / été de la marque au carré bleu.

image41 Tinder et le digital marketing

Toujours selon le Global Web Index, les utilisateurs de Tinder aiment essayer de nouveaux produits, ils tiennent compte également des marques auxquelles ils sont exposés et sont facilement influençables. Sur Tinder, il est possible d’avoir un impact sur les habitudes quotidiennes des utilisateurs ou même de décrocher un sourire, le tout sans être trop intrusif, .
En 2015, jusqu’à 20% de swipes positifs (vers la droite) furent enregistrés sur les profils de marques, soit près d’un utilisateur sur 5 intéressé par le profil d’une marque sur Tinder.
Et aujourd’hui alors ?
Diesel, Vice, Calvin Klein, Cornett Algida, GAP, Amnesty International, Fox, Domino’s Pizza ne sont qu’un échantillon des nombreuses marques ayant utilisé l’appli pour promouvoir un produit ou un service, pour gagner en notoriété ou pour tirer parti du real time marketing.
En réalité, dans le monde merveilleux de Tinder, il y a des dizaines de campagnes publicitaires.

C’est l’heure de “matcher” des marques baby !

Une question nous vient spontanément : « Les marques peuvent-elles s’amuser librement sur Tinder ? Quel(s) levier(s) actionner pour sensibiliser sans heurter ? Et de quelle manière ? »

Voici comment certaines campagnes ont tiré ou tirent profit du flirting digital :

Domino’s Pizza – Pressé de flirter avec Domino’s ?

Domino’s Pizza est parvenu à s’immiscer dans la vie des célibataires en se présentant comme un éventuel partenaire lors de la Saint Valentin. Le 14 février, Domino’s invitait les utilisateurs de Tinder à swiper vers la droite pour gagner des réductions ou même des pizzas gratuites.

 

Knorr Allemagne – L’amour à la première bouchée.

La division allemande de Knorr a décidé de tirer parti du real-time marketing avec la campagne L’amour à la première bouchée, qui avait pour but d’attirer les millennials cherchant l’amour : elle a touché plus de 3 millions de personnes et obtenu plus de 90% de retour positif.

Amnesty International – Faites le choix

L’organisation Australienne d’Amnesty International a utilisé la plateforme pour attirer l’attention des utilisateurs sur le sujet de la liberté de choix : pendant la journée internationale de la Femme, les usagers découvraient en parcourant l’application, un profil contenant des images proposant de réfléchir sur l’inégalité des droits d’un pays à l’autre. Quel réseau social plus adapté que Tinder pour diffuser la campagne Faites le choix ?

image31 Tinder et le digital marketing

Diesel – Swipez à droite pour découvrir la collection Automne/Hiver 2015

L’une des premières campagnes à avoir marqué Tinder fut celle du styliste non-conformiste Renzo Rosso. Diesel, dont on se souvient qu’elle a fait partie des quelques marques exploitant aussi des sites comme Pornhub et Youporn pour ses campagnes, a lancé sur Tinder une collection de sous-vêtements et sa collection Automne/Hiver 2015, invitant à swiper à droite pour en découvrir plus.

image11 Tinder et le digital marketing

Algida Cornet – #TiHoPuntato

L’une des dernières campagnes aperçues sur Tinder avant cet été : celle de Cornetto Algida (cornets de glace) qui déclarait “Ti ho puntato” (litt. “je t’ai marqué”, qu’on pourrait traduire par “je t’ai séduit”). Un jeu de mot habile ; “puntato” (souligner, marquer) fait aussi allusion à un objet de désir gourmand : la pointe chocolatée des Classic Algida Cornetto.

En swipant à droite vous receviez un message vous invitant à partager sur le site de la marque une dédicace pour la personne à qui vous laisseriez la pointe en chocolat de votre cornet.

image52 Tinder et le digital marketing

Calvin Klein Jeans – #MyCalvins

Même Calvin Klein n’a pas résisté. La campagne signée Mario Sorrenti pour la collection Automne/Hiver 2015-2016 racontait l’amour, la passion, le désir et la complications dans les relations à l’ère du digital en s’inspirant d’histoires de jeunes adultes issus de New York, Londres, São Paulo et Séoul.

Melissa Goldie, directrice du marketing chez Calvin Klein, déclarait : “Les jeans Calvin Klein ont toujours combiné énergie sensuelle et facettes culturelles… avec cette campagne, nous créons une connection émotionnelle avec la génération si digitalisée d’aujourd’hui, en mettant en avant ce nouveau réseau qui est devenu la norme en matière de rencontres.”

En conclusion et pour répondre à la question initiale, on peut affirmer sans trop de risques que les stratégies social media les plus réussies seront toujours celles qui sauront exploiter le potentiel des plateformes choisies pour leur diffusion.

L’idée gagne toujours.
Et l’idée c’est nous.
#JustGuts

Laisser un commentaire.