Les enfants et les réseaux sociaux. Décryptage des usages.

Social Media

9 oct, 2012

Dans le premier volet de notre étude sur les comportements et usages des enfants dans notre environnement social et technologique, nous nous intéressons aujourd’hui à la place qu’ont pris les réseaux sociaux dans le quotidien de nos chers bambins.
Premiers chiffres clés qui nous amènent à nous intéresser au phénomène : aux Etats-Unis près d’un enfant sur deux entre 6 et 12 ans visite un réseau social chaque mois. Il est indéniable que les réseaux sociaux jouent un rôle particulier dans la vie de ces enfants.

De nombreuses questions se posent alors : quels médias structurent la vie sociale numérique des enfants de 6 à 12 ans ? Quels sont leurs centres d’intérêts et leurs pratiques? Quel rôle jouent les parents dans l’accès à ces réseaux sociaux ? Autant de questions auxquelles nous allons tenter de répondre.

1/ Des réseaux sociaux, mais lesquels ?

Les enfants de 6-12 ans sont 42% à avoir déjà été sur un réseau social et 29% possèdent un profil personnel sur ces réseaux. Chiffres étonnants si nous prenons en compte que la majorité des réseaux sociaux exigent que les inscrits aient au minimum 13 ans ! Toutefois, l’étude révèle que les enfants de 11-12 ans sont plus nombreux sur ces réseaux que ceux de 6-10 ans.

Seriez-vous étonnés d’apprendre que Facebook est plébiscité par la majorité des enfants possédant un profil personnel sur un réseau social ? En effet, 94% des enfants sont inscrits sur Facebook, alors que Twitter en compte 12%, Google+ 11% et Myspace 10%.

Se pose alors la question de la motivation des enfants à intégrer ces réseaux sociaux… Que recherchent-ils ? L’étude Ipsos révèle que les 5 activités prédominantes des enfants sont :
– voir ce que leurs amis écrivent (58%)
– jouer à des jeux en ligne (57%)
– liker des contenus (54%)
– poster un statut (43%)
– poster une photo (39%)

Les activités secondaires consistent à écrire un message personnel (27%), rechercher une vidéo, de la musique ou de la lecture(24%), répondre à des quizz(20%), partager une vidéo ou un lien pour de la musique(19%).

Les enfants semblent, à l’âge de la socialisation avec leurs pairs, se servir des réseaux sociaux comme moyen d’expression de leur personnalité. Le post de photos ou de statuts exprime leur identité propre. Jouer aux mêmes jeux virtuels et valider des contenus en les likant leur permet d’intégrer leur groupe de pairs et facilite leur insertion. Le contrôle de leur identité et de ce qu’ils veulent montrer à leurs amis est une caractéristique attrayante pour ces enfants.

Capture d’écran 2012 10 05 à 12.08.27 Les enfants et les réseaux sociaux. Décryptage des usages.

2/ Les parents : quel rôle jouent-ils dans la socialisation numérique de leurs enfants ?

La cellule familiale joue un rôle essentiel dans la socialisation de l’enfant. Elle lui permet d’acquérir les connaissances, les modèles, les normes, les valeurs propres à la société dans laquelle un individu évolue. Les parents attentifs au bien-être de leurs enfants veillent en majorité sur leurs actions sur Internet. Mus par l’envie de faire plaisir à leurs enfants et de faciliter leur intégration dans un groupe de pairs, les parents cèdent aux petits ayant formulé l’envie de se créer un profil sur un réseau social.

En effet, l’étude Ipsos montre que 60% des parents ont autorisé leur enfant à s’inscrire sur un réseau social parce qu’il leur en a fait la demande. En revanche, conscients des dangers de laisser un enfant naviguer seul sur les réseaux sociaux, ils sont 80% à être “amis” avec leur enfant et 82% à gérer les paramètres de confidentialité de leurs données privées.

En outre, certains parents désireux de contrôler les échanges de leurs enfants imposent des heures d’accès sur les réseaux et valident chaque contact externe de l’enfant avant toute communication afin de superviser le réseau d’amis de leur enfant.

Les parents, utilisateurs avertis de ces réseaux sont également en grande majorité à jour des innovations technologiques. Ils possèdent à 81% des ordinateurs portables et 80% des ordinateurs de bureaux. 69% utilisent un téléphone mobile connecté à Internet, 37% une tablette numérique, 30% un iPad, 26% un eReader et 17% un NetBook.

 Les enfants et les réseaux sociaux. Décryptage des usages.

Conclusion

Si Facebook est aujourd’hui le réseau social n°1 chez les enfants, de nombreuses sociétés entendent bien se faire connaître en concevant des réseaux sociaux dédiés aux enfant de 5 à 13 ans.
Les plates-formes conçues sont construites autour des centres d’intérêt des enfants qui servent avant tout la communication avec leur pairs et les jeux. Ainsi ont été imaginés des salles de chats modérées, des outils pour communiquer en toute sécurité, des jeux virtuels et autres quizz. Des réseaux sociaux se sont illustrés comme Moshimonsters dans la capacité à concevoir des jeux pour enfants, tout en capitalisant sur leur socialisation au travers de petits monstres.
Une question se pose néanmoins quant à la digitalisation des relations sociales pour des enfants aussi jeunes : n’auront-ils pas tout le temps nécessaire de discuter avec leurs pairs à l’adolescence?
Les dernières études semblent démontrer que les enfants pourront difficilement échapper à cette déferlante de socialisation numérique. Bien plus qu’une tendance, elle est déjà ancrée dans les comportements des jeunes utilisateurs : jouer aux mêmes jeux virtuels, regarder les mêmes dessins animés, aimer les mêmes contenus, être présents sur les mêmes réseaux sociaux sont des activités désormais indispensables à l’intégration des enfants dans leur groupe de pairs. Aux adultes de veiller aux pratiques et aux potentielles dérives…

Laisser un commentaire.