Data et Coupe du monde


User Experience

La Coupe du monde de football 2014 a débuté il y a maintenant 2 semaines au Brésil, et sauf si vous vivez sur une île déserte sans télévision, ni radio, ni internet, ni… vous n’avez pas pu passer à côté de l’effervescence suscitée par « l’événement sportif le plus suivi de l’histoire de l’humanité ». Tout le monde s’y met : les marques, les politiques, les journalistes… vos amis, vos collègues et même votre petite sœur qui ne s’était jamais intéressée au foot jusque là.

Cependant en 2014, la Coupe du monde se vit désormais sur internet, et l’un des concepts les plus en vogue du moment n’a pas fait exception à la règle. Avec une recrudescence de créativité et de pertinence, nous assistons à une seconde compétition, la Coupe du monde de la « data visualisation ».

En amont du mondial, l’Equipe.fr nous proposait déjà de faire un retour sur les plus grands moments de l’histoire de la Coupe du monde vus par les journalistes du quotidien sportif via une data visualisation très riche.

Ce n’était qu’une simple mise en bouche d’une tendance qui suscite un vrai engouement chez les amateurs de chiffres et de football.

Outil de prédiction, aide à l’analyse de match, suivi en temps réel de popularité,… Jetons un coup d’oeil aux exemples les plus pertinents de data visualisation à la sauce Coupe du monde.

Des Data pour quoi faire?

 

Savoir qui va gagner

 

Capture d’écran 2014 06 23 à 18.37.431 Data et Coupe du monde

Un des grands challenges proposés par ces « dataviz Coupe du monde » a été de déterminer le futur gagnant du trophée tant convoité par les chiffres. Chacun y est allé de sa méthode pour donner les information clés aux amateurs de pronostiques sportifs.

  • Spécialiste du data journalisme, le groupe FiveThirtyEight calcule la probabilité pour chaque équipe de passer la phase de poule, puis d’aller jusqu’au bout des phases finales. Mises à jour au fur et mesure de l’avancée de la Coupe, cette projection s’affine en fonction des résultats réels.

 

Au regard des premiers résultats, nous vous laissons voir quel modèle de prédiction est le plus pertinent !

 

Parfaire sa culture footballistique

Capture d’écran 2014 06 23 à 18.34.491 Data et Coupe du monde

 

Au-delà de l’analyse probabiliste, les data visualisations ont rivalisé d’imagination pour créer des représentations innovantes et pertinentes au service de la culture footballistique :

  • Le Washington Post et le New York Times analysent les clubs d’origine de chaque joueur pour identifier la ligue professionnelle ayant le plus grand vivier de joueurs en sélection nationale.
  • En Angleterre, The Economist récapitule l’ensemble des buts de l’histoire de la Coupe du monde minute par minute.

 

 Affiner ses analyses d’après-match

Capture d’écran 2014 06 23 à 18.36.341 Data et Coupe du monde

La data visualisation se met au service des médias en ligne pour rendre ludique et interactive l’analyse des matchs. Pour changer des traditionnels tableaux statistiques, des sites proposent de nombreux outils de synthèse et de représentation :

  • Pour chaque match, Süddeutsche Zeitung crée une Heatmap, avec la représentation du positionnement des joueurs via des zones de chaleur.
  • Le Huffington Post représente l’ensemble des statistiques des matchs via des terrains interactifs fléchés de toutes les actions d’un match (passes + tirs par joueur).
  • Le New York Times produit un article détaillé appuyant son analyse via des choix de dataviz pertinents ici.

 

Au regard de ce déluge de données, on pourrait croire qu’on a fait le tour du sujet. Et bien non ! En 2014, pour les supporters, la Coupe du monde ne se déroule pas seulement dans les stades mais sur les réseaux sociaux. Du coup, la plus grande quantité de données est produite pendant la compétition. Ainsi, Google via sa technologie Google Trends, se charge de comparer les oppositions entre chaque pays en identifiant les sujets les plus forts en temps réel :

Quant au site Second World Cup, il recense l’ensemble des tweets #worldcup pour classer les équipes/joueurs les plus populaires, et mettre face à face les supporters de 2 équipes via des battles: http://www.secondworldcup.com/

Et si tout cela ne vous suffit pas, vous pouvez toujours préparer votre paire de ciseaux !

 

 

Laisser un commentaire