Retour sur le Magento Live 2017


Technique

Avec la sortie de la version stable de Magento 2 en milieu d’année 2016 dont nous vous avons déjà parlé, il fallait donc s’attendre à ce que le Magento live soit dédié à cet outil (et plus particulièrement la version Enterprise). 

Nous avons participé à cet évènement, ouvert grand nos oreilles et voici un résumé bref mais efficace de ce qu’il ne fallait pas rater !

Magento U, présenté par Hillary Corney, Magento U Business Architect

Hillary nous a présenté une fonctionnalité poussée de la version Enterprise de Magento. Celle-ci concerne la segmentation des clients dans l’objectif d’offrir une expérience personnalisée aux clients.

En effet, Magento permet de catégoriser les clients dans des groupes selon les achats que ces derniers ont effectué sur votre boutique en ligne (ou non). Cela permet ensuite de placer des bandeaux ou bien des carrousels selon le groupe auquel appartient le client.

Magento vous permet également de créer des règles de promotion :

– Catalogue : les promotions sont appliquées sur votre catalogue en général, sur les pages catégories et produits

– Panier : promotion effectuée selon le contenu du panier (par le biais d’un code ou automatiquement)

Ces règles peuvent bien sûr être ciblées selon le groupe auquel votre client appartient.

 

Instant Localization, présenté par Ben Marks, Evangelist Magento

Magento travaille sur un framework – Instant Localization – qui permet de personnaliser Magento selon le marché auquel votre client appartient.

Ben nous a présenté toutes les façons de traduire Magento ainsi qu’une personnalisation de ce dernier pour la Chine. En effet, les chinois n’ont en général pas d’adresse mail et possèdent uniquement un seul champ pour le nom. Magento se concentre donc sur une version permettant de se connecter via un numéro de téléphone (l’adresse mail étant de base l’identifiant client) et d’avoir un seul champ pour le nom à la place de deux pour le nom et le prénom dans le tunnel d’achat.

La roadmap (ou le souhait) de Magento selon Ben Marks, serait d’avoir un package Magento pour chaque langue. Cela permettrait donc d’avoir une solution parfaitement adaptée aux clients venant sur votre boutique en ligne.

 

Présentation technique de Magento, par Max Yekaterynenko, Director, Head of Magento 2 Development

Le minimum requis pour que Magento 2 fonctionne sont les éléments suivants :

– Mysql 5.6 >=

– PHP 5.5 >=, 7.2 >=

– Nginx ou Apache

dontknow Retour sur le Magento Live 2017

Vous pouvez ensuite ajouter du cache, en plus de celui de Magento, comme Varnish, Redis ou Memcached. La version Enterprise est aussi compatible avec RabbitMQ ainsi qu’avec les moteurs de recherche Solr et Elastic Search. Enfin, Magento utilise le gestionnaire de package composer  pour son installation.

Une devbox tournant sur docker est également mise à la disposition des développeurs afin de garder un environnement de travail prêt à l’emploi rapidement. Une refonte de toute la partie documentation a également été réalisée par Magento afin que celle-ci soit plus intuitive permettant ainsi de trouver l’information recherchée au plus vite.

 

Enfin, Magento pose un pied dans le monde du cloud avec son Magento Cloud qui vous donne la possibilité de déployer votre application dans le cloud. Grâce à cette solution, vous aurez la main sur les services dont vous avez besoin et votre hébergement sera optimisé pour le framework Magento 2. Voici les éléments qui seront à votre disposition via l’offre de Magento :

– Magento Enterprise Edition

– New Relic, solution de monitoring

– Blackfire io, solution d’optimisation des performances

 

La performance du code équivaut à la performance de l’entreprise

Sensio Labs blackfire 1024x291 Retour sur le Magento Live 2017

Pour ceux qui ne le savent pas, BlackFire est un outil permettant de vérifier et d’augmenter les performances d’une application de façon continue. En effet, la performance d’une application vient avant tout de la qualité du code, et c’est ce que nous a démontré Christophe Dujaric, lors de sa présentation.

Avant l’utilisation de cet outil, la ré-indexation des règles de prix catalogue de Magento 2 prenait environ 3 heures, ce qui n’était pas concevable. Grâce à BlackFire, le temps de cette ré-indexation a été réduit à quelques minutes.

magic Retour sur le Magento Live 2017

Les pouvoirs de la performance de PHP 7.0 et HTTP / 2

Nous avons vu avec la conférence sur BlackFire, que les performances d’une application sont dues à la qualité du code mais cela est également dû au type d’infrastructure.

En effet, Shahar Evron, Co-Founder & CTO chez Shoppimon nous démontre la différence de performance entre une application tournant avec une version de PHP 5.5 et la même application avec une version de PHP 7  : cette dernière permet de gagner plusieurs secondes de chargement avec l’utilisation de la version 7 de PHP. Magento 2 est compatible avec les deux versions, l’usage de la version 7 est donc recommandé.

magento2 php7rc1 Retour sur le Magento Live 2017

Enfin, Shahar a fait une présentation sur les performances de HTTP 2, qui ne change en rien la façon dont les données sont envoyées (méthodes, en-têtes, codes d’erreur). En effet, le but de HTTP2 est de :

– rendre les requêtes moins coûteuses

– optimiser les connexions TCP avec les serveurs

– pré-remplir le cache des navigateurs

– arrêter une connexion TCP sans pour autant la fermer

http2 changes everything 12 638 Retour sur le Magento Live 2017

 

Pour conclure, le Magento live est un évènement très enrichissant, d’un point de vue technique et commercial. En effet, il y en a pour tous les goûts simple smile Retour sur le Magento Live 2017 Les vidéos de toutes les présentations seront bientôt disponibles sur le site de l’évènement.

Magento 2 est désormais une solution fiable et la communauté qui gravite autour de cette technologie ne fait qu’accroître ce qui rend donc cette dernière pérène.

Si vous êtes intéressé par Magento 2, n’hésitez pas à nous contacter.

 

Laisser un commentaire