Oculus Rift, HTC Vive… Les casques de réalité virtuelle


Technique, User Experience

Nous sommes à l’aube d’une ère nouvelle. Après la révolution des smartphones et tablettes, nous arrivons à l’époque des casques de réalité virtuelle. Le genre de casque seulement imaginables il y a peu de temps dans certains films d’anticipation.

Il en existe aujourd’hui pour tous les goûts et toutes les bourses.

Zoom sur les principaux casques de réalité virtuelle

Le Google Cardboard, pour un prix très attractif – l’entrée de gamme coûtant 20 euros – requiert d’être associé à un smartphone. Le concept est simple : vous mettez votre smartphone dans un morceau de carton équipé de lentilles, et à vous une nouvelle expérience !

En montant légèrement en gamme, on peut se procurer le Gear VR de Samsung, reprenant le principe du Google Cardboard, mais en plus poussé. Il embarque un gyroscope et un accéléromètre pour une expérience de réalité virtuelle optimale.

Le Playstation VR, anciennement connu sous le nom de “Project Morpheus”, est le casque de Sony annoncé il y a peu. Il a pour but d’être utilisé essentiellement sur Playstation 4 et par conséquent surtout pour le gaming.

Enfin l’Oculus Rift, celui qui a lancé cette révolution et qui a été racheté par Facebook, se positionne comme le haut de gamme du casque de réalité virtuelle. Très immersif, le pack de départ incluant le casque, une manette Xbox ONE et trois jeux, coûte la “modique” somme de 699 euros.

Néanmoins l’HTC Vive est probablement le plus grand rival de l’Oculus Rift et risque de lui faire de l’ombre. Il permet de se mouvoir sans utiliser d’accessoires comme le Virtuis Omni (tapis roulant), grâce à une petite caméra qui permet de scanner la pièce. Lorsque vous êtes en train de jouer à un jeu vidéo, les obstacles seront caractérisés par un mur transparent pour prévenir le joueur et assurer sa sécurité.

Quand la technologie pose la question de l’éthique…

Au niveau technologique c’est un grand pas, mais il y a des craintes quant aux valeurs éthiques d’un tel dispositif.

Rappellez-vous de la conférence Samsung, lorsque le public est invité à essayer le Gear VR…. Mark Zuckerberg arrive dans la salle tout sourire, et personne ne le remarque. En effet, l’immersion par les casques provoque une telle implication du porteur qu’il ne prête plus attention à son environnement proche.

mark Oculus Rift, HTC Vive… Les casques de réalité virtuelle

L’expérience répétée peut aussi avoir des répercutions sur la santé, comme des pertes de coordination oeil-main ou d’équilibre.

Facebook serait-il notre Skynet à nous ?

 

Vers un usage thérapeutique ?

Mais cette technologie peut aussi potentiellement représenter une solution thérapeutique.

L’utilisation de casques de réalité virtuelle pourrait permettre à certains patients de combattre leurs troubles en apprivoisant progressivement une situation anxiogène, et ainsi à vaincre des angoisses comme la peur du vide.

La réalité virtuelle nous offrira la possibilité d’expérimenter des situations telles que  :

-Voyager
-Visiter un appartement
-Assister à un match de foot comme si nous étions dans le stade
-Assister à une émission (ce qui commence à émerger, par exemple D8 avec son émission “Nouvelle Star”)
-Rendre visite à de la famille/des amis… Et bien d’autres encore.

Nous n’en sommes qu’aux prémices d’une ère numérique très prometteuse. L’évolution est exponentielle et les casques de réalité virtuelle ne sont qu’un pas de plus vers la progression technologique, chers humains.

 Oculus Rift, HTC Vive… Les casques de réalité virtuelle

Laisser un commentaire