Markdown ou l’HTML accessible !


Technique

Faites-vous partie des personnes qui utilisent Word ou tout autre logiciel de traitement de texte pour rédiger vos documents à destination d’un support web ?
Si la réponse est oui, alors il est peut-être temps de reconsidérer votre process !

Pourquoi ne pas utiliser le langage Markdown pour faciliter l’affichage sur un site internet ? Si le mot langage vous fait peur, sachez que le Markdown est facile à utiliser et vous épargnera des heures de tutoriaux pour apprendre à l’utiliser !

Le Markdown, c’est quoi ?

En quelques mots, le Markdown va vous permettre d’écrire en HTML sans pour autant en maîtriser le langage ! Il est très utile dans les milieux de la communication, de la publicité, ou du journalisme. Il permet une mise en forme rapide et pratique !

Techniquement, l’interface web qui affiche votre texte comprend la syntaxe Markdown et va la convertir en HTML.
Vous ne le savez peut-être pas, mais de nombreux forums aujourd’hui vous permettent d’écrire en Markdown. Si vous êtes développeur, la plupart des sites d’entraide et les sites tels que Github ont aussi intégré Markdown !

Pourquoi utiliser Markdown aujourd’hui :

Facilité d’apprentissage : Le temps d’adaptation est plutôt court pour maîtriser le Markdown, conçu pour être facile à lire et à écrire !
Fait pour le web : Si vous écrivez pour le web, emparez-vous d’un langage fait pour le web. Un document écrit en Markdown sera optimisé graphiquement sur le site web auquel il sera affiché. Pour le mettre en forme, hiérarchisez votre document (titre, liste, citations, mots en gras…) grâce au Markdown et celui-ci sera adapté à la charte graphique sur lequel il sera publié ( pratique mais pas si simple à faire en utilisant de l’HTML et encore moins via un document Word ! )
Une syntaxe claire : La philosophie de Markdown est simple et concise :

La syntaxe de Markdown est constituée entièrement de caractères de ponctuation, choisis soigneusement afin que leur apparence évoque la signification donnée par la syntaxe. Par exemple, des astérisques placés autour d’un mot donnent l’impression que l’on met l’emphase sur ce mot. Les listes dans Markdown ressemblent à… des listes, évidemment ! Même les blocs de citation ressemblent à des passages de texte cités, comme vous pourriez le retrouver sur votre courrier électronique. (traduction de l’Anglais par Michel Fortin)

Export PDF : Le principal avantage en dehors de son aspect « fait pour le web » est de pouvoir exporter son texte au format PDF, avec en prime une mise en forme bien plus esthétique qu’un simple document Word. Nous en parlerons dans la section « Les outils pour le Markdown ».

La syntaxe Markdown, quelques exemples :

La globalité de la mise en forme d’un bloc de texte est possible via Markdown. Avant de rentrer dans le détail voici ce qui est possible :

  • Créer et hiérarchiser vos titres de paragraphes
  • Mettre en forme votre texte (gras, souligné, italique…).
  • Insérer des citations
  • Créer des listes
  • Séparer vos blocs de paragraphes par des lignes horizontales
  • Créer des liens web (pour les documents destinés au web ou pour les PDF)
  • Insérer des images
  • Et plus encore !

Les titres

L’HTML ayant 6 niveaux de titres, Markdown vous offre donc 6 niveaux de titres, exprimés tout simplement par des # :

# Titre de niveau 1
## Titre de niveau 2
### Titre de niveau 3
#### Etc.

qui produiront en HTML :

<h1>Titre de niveau 1</h1>
<h2>Titre de niveau 2</h2>
<h3>Titre de niveau 3</h3>
<h4>Etc.</h4>

Mettre en forme votre texte

En utilisant certains signes de ponctuation, votre texte sera mis en forme de manière automatique :

Je suis un **mot en gras**
Je suis un *mot en italique*
Je suis un ~~mot barré~~
Je suis un [lien Internet](http://www.disko.fr)

Les citations

Un simple > avant votre citation vous suffira pour créer un <blockquote> html :

> Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Assumenda, doloribus, obcaecati sit quibusdam consequatur veritatis!

Créer des listes

Là encore, créer une liste est très facile, le caractère * avant chaque item de votre liste suffira.

Ingrédients pour ma recette :
* Mon premier ingrédient
* Mon autre ingrédient
* Encore un autre ingrédient

Apprendre Markdown :

Vous trouverez ci-dessus les principales balises Markdown qui vous permettront de mettre en forme votre document. Pour aller plus loin, nous vous livrons quelques liens très utiles :

Quelques outils utiles :

Mou : Si vous êtes utilisateur Mac, cette application vous permettra d’éditer et de visualiser directement vos documents en Markdown. Le plus de ce soft est sa gratuité et surtout les raccourcis clavier qui vous permettront de mettre en forme votre document si vous êtes réticents à apprendre le langage. Vous pouvez exporter vos documents sous divers formats, dont PDF pour vos documents imprimés. A télécharger ici

StackEdit : L’équivalent web de Mou. Après de nombreux tests sur divers outils web, c’est celui que nous vous recommandons pour l’écriture d’articles en Markdown. Il dispose d’une barre d’outil comme Word pour la mise en forme. Ses plus : Synchronisation Google et DropBox. Si vous devez livrer un document imprimé, nous vous conseillons fortement de tester l’export Web qui génère un document élégant que vous n’auriez pas pu avoir avec Word ! Site StackEdit

Jetpack pour WordPress : Si vous êtes blogueur, sachez que WordPress permet l’écriture d’article en Markdown nativement sur les blogs hébergés via WordPress.org. Si vous possédez un blog auto-hebergé, il vous faudra installer l’extension Jetpack, un plugin crée par les équipes de WordPress qui vous permettra d’avoir les fonctionnalités de WordPress.org sur votre site auto-hebergé avec entre autres, la possibilité d’écrire en Markdown!
Pour info, sachez que Tumblr prend aussi en charge le Markdown. JetPack pour WordPress

Vous avez des questions relatives au langage Markdown ? N’hésitez pas à nous les poser !

Laisser un commentaire