Magento 2 : qu’est-ce qui va changer ?


Technique

Magento est l’un des frameworks e-commerce les plus utilisés de nos jours. Créé en 2007, il a su depuis s’imposer comme un champion de sa catégorie.

Décliné en version community, enterprise, professionnel, il a connu beaucoup de changements. Pourtant, le changement le plus important est encore à venir avec l’arrivée prochaine de Magento 2. De nombreuses questions se posent : pourquoi avoir attendu près de 8 ans pour sortir une V2 ? Y a-t-il une vraie valeur ajoutée à utiliser cette version plutôt que la première ? Quels sont tous ces changements annoncés ?

 

Le grand périple de la v2

Huit ans ! C’est ce qu’il a fallu à Magento pour sortir sa V2, mais ce n’est pas ce qui était prévu initialement. En effet, cela fait près de 5 ans que cette nouvelle version est annoncée. Alors pourquoi leur aura-t-il fallu autant de temps ?

Initialement, Magento a été développé par Varien en 2007, et c’est en 2010, soit 3 ans plus tard, qu’une première annonce d’un Magento 2 a été faite. Mais suite au succès de son framework, Magento a été racheté par Ebay en 2011, qui a préféré délaissé la nouvelle version de Magento au profit du projet X-commerce.

Il aura donc fallu attendre une paire d’années supplémentaires avant que le chantier ne soit lancé pour finalement voir le jour au dernier trimestre de cette année.Roadmap Magento 2 Magento 2 : qu’est ce qui va changer ?

Le plein de nouveautés

Magento, dans sa première version, possède énormément de qualités pour gérer un site e-commerce, mais également son lot d’inconvénients. La nouvelle version arrive avec beaucoup de promesses :

  • intégration de jeux de tests. Magento sera livré avec des jeux de tests unitaires, fonctionnels, performances etc…
  • optimisation des performances. Grosse lacune de Magento, ces optimisations sont très attendues dans la V2. En effet, les index ont été entièrement refaits, le système de cache sera intégré plus facilement dans Varnish, Redis… (Adieu le cache en système de fichier)
  • simplification de l’EAV
  • utilisation de jQuery à la place de prototype (enfin !!).
  • simplification de la création de thèmes
  • partage de traduction sur plusieurs store views
  • modification de la structure des modules

 

La liste est encore longue, mais revenons déjà sur les principales nouveautés, et plus précisément sur les performances car c’est le gros inconvénient de Magento aujourd’hui. Les problèmes de performance sont bien connus des développeurs Magento, et la plupart sont dûs à ce qui représente à la fois la force et la faiblesse du framework e-commerce : l’EAV.

L’EAV est un modèle d’enregistrement en base de données qui découpe les données en plusieurs tables, contrairement au modèle “flat” (fig. 1) qui contient dans une table toutes les données de même type.

flat Magento 2 : qu’est ce qui va changer ?Fig. 1 Modèle de données Flat
eav 1024x429 Magento 2 : qu’est ce qui va changer ?Fig. 2 Modèle de données EAV

 

L’EAV (fig.2) permet donc d’ajouter de la souplesse dans la structure des données, ce qui est un plus pour un framework e-commerce et lui permet de s’adapter à tous les types de produits possibles. Mais l’inconvénient des requêtes souvent conséquentes pour récupérer les données peut ralentir le serveur de base de données. Dans sa nouvelle version, Magento propose de simplifier ce modèle afin d’alléger les requêtes. A voir si ce sera suffisant…

 

Faut-il passer à Magento 2 ?

Oui, mais pas tout de suite ! Comme vu précédemment, la nouvelle version de Magento va apporter plusieurs nouveautés mais de si grands changements ne sont pas à prendre à la légère… Il va falloir se former à l’utilisation de la nouvelle architecture, revoir toutes les extensions utilisées etc.

La migration de Magento à Magento 2 ne sera pas non plus simple. Déjà que les montées de version ne sont pas aisées, cette fois-ci, ce sont tout le code et la manière de penser qui sont à revoir.

Si vous souhaitez passer à Magento 2, nous vous conseillons de l’envisager comme un nouveau projet avec une nouvelle techno et ne pas le considérer comme une simple montée de version. D’ailleurs, il faudra attendre un moment avant que la plupart des extensions souvent utilisées soient migrées. De plus, la version actuelle du framework e-commerce sera maintenue pendant 3 ans après la sortie de la nouvelle mouture. Ce qui devrait laisser le temps aux développeurs de se former et de migrer la plupart des extensions les plus utiles.

 

 

 

Laisser un commentaire