La réalité virtuelle : nouveau terrain de jeu pour les marques


Brand Content, Etude de cas, User Experience

Après avoir été délaissée pendant plusieurs années, la réalité virtuelle fait son grand retour.
Longtemps vue comme une innovation du futur au même titre que les voitures volantes, la réalité virtuelle est aujourd’hui beaucoup plus concrète.

La révolution est en marche et vient ouvrir une multitude de possibilités pour les entreprises et les marques, que ce soit dans le secteur des jeux vidéo, du cinéma ou de la télévision, en passant par la formation, le télétravail et bien sur le marketing et la communication.

 

07730143 photo oculus rift 1024x558 La réalité virtuelle : nouveau terrain de jeu pour les marques

Mais qu’est-ce que la réalité virtuelle ?

La réalité virtuelle est une nouvelle technologie qui propose une immersion totale dans un environnement, un monde entièrement simulé par ordinateur. Le casque et tous les autres devices permettent d’explorer cet univers en levant simplement les yeux et en tournant la tête, comme si vous étiez physiquement à l’intérieur de cet univers.

C’est une technologie à ne pas confondre avec la réalité augmentée qui elle, va enrichir une vision réelle avec des informations complémentaires projetées en numérique sur un écran.

État des lieux de l’offre existante

Nous n’en sommes encore qu’aux prémices de cette nouvelle technologie accessible au grand public, mais déjà de nombreux appareils et devices ont vu le jour ces dernières années.

Les casques RV :

Oculus Rift 0 1024x576 La réalité virtuelle : nouveau terrain de jeu pour les marques

  •   Oculus Rift de Facebook

L’Oculus Rift, qui a fait un tabac au E3 2013 et aux CES 2013 et 2014, est un casque de réalité virtuelle destiné, à sa création, aux gamers. Il utilise des technologies très avancées, telles que le tracking de la tête et la vue 3D stéréoscopique. L’Oculus Rift a été racheté par Facebook en mars dernier, preuve que ce casque peut et ira bien au delà du simple domaine du jeu.

  •   Mark IV de Game Face

Ressemblant beaucoup à l’Oculus Rift, le Mark IV de Game Face Labs a comme particularité de n’avoir aucun fil (connexion Bluetooth), ce qui le rend beaucoup plus mobile. De plus, il ne nécessite aucun PC pour fonctionner puisqu’il fonctionne avec son propre système Android.

  •   Morpheus de Sony

Dans la même lignée, on retrouve le casque Morpheus du géant japonais Sony, dédié à la célèbre console PlayStation 4 et aux jeux vidéo de la marque. Mêlant à la fois image et son, grâce à des oreillettes, Morpheus est également relié à la manette de jeu ce qui permet à l’utilisateur de visualiser ses bras et ainsi interagir activement dans le monde virtuel dans lequel il est plongé.

  •   Glyph d’Avegant

Glyph de la compagnie Avegant se décrit quant à lui comme un cinéma personnel mobile conçu avec un système audio avancé. Il fonctionne comme un casque d’écoute normal, et en a l’air, mais dès qu’on fait glisser la bande de tête sur nos yeux il devient une visière visuelle qui nous présente des films, des séries télévisées, des jeux vidéo et tout autre média connecté via le câble HDMI.

Des options plus abordables :

realite virtuelle livre Google Cardboard  1024x682 La réalité virtuelle : nouveau terrain de jeu pour les marques

  •   Cardboard de Google

Une alternative low-cost a été développée par Google. Il s’agit d’un casque de réalité virtuelle en carton à utiliser avec un smartphone Androïd et qui est à fabriquer (très facilement) soi-même. On peut ensuite, via des applications spéciales s’essayer à l’expérience immersive de la réalité virtuelle.

  •   Gear VR de Samsung

Suivant le même principe que le Cardboard, le Gear RV ressemble d’avantage aux autres produits présentés ci-dessus et a été élaboré en partenariat avec Oculus VR. Malheureusement, il n’est compatible qu’avec le Galaxy Note 4.

  •   Carl Zeiss

Le casque de réalité virtuelle de Carl Zeiss est compatible avec plus de smartphones (du moins Android et iOS) ayant des écrans de 4.7 à 5.2 pouces de diagonale, grâce à des réceptacles conçus pour les différents modèles et à acheter séparément. En ajoutant à cela les lentilles spéciales, on peut s’attendre à une qualité au niveau de l’expérience immersive.

Les accessoires additionnels :

Virtuix 1024x664 La réalité virtuelle : nouveau terrain de jeu pour les marques

  •       Manette et Gants, type Control VR

  •       Tapis « roulant », type Virtuix Omni

  •       Siège « volant », type Birdly

Et ce n’est encore qu’un aperçu de l’offre actuelle, qui ne devrait cesser de croître !

 

Enjeux technologiques et impacts marketing

La réalité virtuelle sera très probablement dans le futur un média de masse et avant tout mobile.
Si les casques de réalité virtuelle sont voués à s’installer dans nos foyers, le monde de la publicité y verra une opportunité pour emporter le spectateur dans l’univers d’une marque. La réalité virtuelle serait alors un véritable prolongement interactif des campagnes publicitaires actuelles.

Mais avant cela, il faut encore trouver des réponses aux problématiques posées par la sensation de nausée que peut produire la réalité virtuelle et l’absence d’une interface satisfaisante pour interagir au coeur de ces nouveaux espaces.
Ainsi, les marques ne sont pas les seules à devoir s’adapter à cette révolution. Les géants du secteur des nouvelles technologies vont devoir redéfinir leur offre pour répondre aux futurs besoins de leurs clients et de leurs utilisateurs.

 

Voici un exemple d’adaptation des acteurs high-tech et software :

Mozilla

La communauté Mozilla vient de mettre en ligne MozVR, un site centré sur l’expérience de la réalité virtuelle. 

Après avoir expérimenté sur Firefox de nouvelles fonctionnalités liées à la réalité virtuelle cet été, Mozilla se dote ainsi d’un espace open-source pour les développeurs et les utilisateurs du dispositif Oculus Rift.
Si MozVR ne permet pour l’instant que de se promener en Colombie-Britannique, en Auvergne ou encore dans une représentation artistique des données issues du Big Data, la communauté va rapidement enrichir le site et le rendre compatible avec de nouveaux devices. 

MozVR devrait ainsi servir de base pour la création d’un navigateur dont l’interface serait entièrement dédiée à une expérience en réalité virtuelle.

Un autre exemple de navigation réinventée : Netflix

Comme toute innovation technologique, elle doit être au service d’un contenu utile via une création imaginative pour apporter une vraie valeur ajoutée.
En terme de production, les marques vont donc devoir réfléchir et créer des contenus adaptés à cette nouvelle technologie, avec un potentiel viral important et au service d’une histoire vraie et pertinente. Dans cette optique, il sera nécessaire de développer des outils de création facilement compréhensibles, et utilisables par le grand public, pour qui la réalité virtuelle fait encore partie des innovations du futur.

Voici quelques exemples français d’opérations de communication s’appuyant sur la nouvelle technologie de réalité virtuelle :

Volvo

Le constructeur automobile a eu une idée novatrice pour promouvoir le nouveau SUV XC90 (qui va intégrer Android Auto), en utilisant ce casque de réalité virtuelle en carton imaginé par les développeurs de Google. La marque a lancé une application appelée Volvo Reality qui met l’utilisateur virtuellement sur le siège avant du nouveau SUV, afin de lui donner un avant-goût très immersif à travers quelques scenarii. L’application était gratuite et Volvo a même distribué quelques kits Cardboard brandés à ses couleurs afin de donner de l’ampleur à cette opération inédite.

Autres exemple sur le marché de l’automobile :

Peugeot Connect Expérience

 

Conseil Général du Val d’Oise

Afin de faire connaître le Val d’Oise à l’étranger, le Conseil général du Val d’Oise veut s’appuyer sur le masque Oculus Rift. La ville dispose désormais d’un film immersif pour promouvoir ses attraits touristiques à l’étranger. Ce clip permettra aux porteurs du masque Oculus Rift de découvrir sept hauts lieux du département, comme par exemple le château de La Roche Guyon, celui d’Auvers-sur-Oise ou encore le Lac d’Enghien.

 

D’autres exemples sur le marché du tourisme :

La Monnaie de Paris et la visite virtuelle de ses nouveaux bâtiments

British Airways pour la promotion de l’Europe aux Etats-Unis

 

Et parce que l’innovation peut aussi bien servir le commercial que le non lucratif, voici un exemple développé par la ville de Vancouver pour dénoncer les conséquences catastrophiques du pétrole :

 

La réalité virtuelle va donc bel et bien révolutionner les usages de la communication.

Et même si pour le moment un certain flou demeure sur ses fonctionnalités et maniements, et que d’importants développements technologiques doivent être mis en œuvre, la réalité virtuelle est vraisemblablement le device du futur. Ce sera même « la plateforme finale » si l’on en croit le patron d’Oculus, Brendan Iribe.

 

 

Laisser un commentaire