Quand l’art croise le digital


Brand Content

 

À l’époque révolutionnaire de la technologie, beaucoup de nouveaux concepts sont nés. Il est de notoriété publique que les artistes ont pour habitude de trouver l’inspiration n’importe où et d’utiliser bon nombre d’outils variés…

Certains ont eu l’idée d’orienter leur pratique artistique vers le champ des nouveaux médias et des technologies de la communication.

 

L’art multimédia

Ce terme évoque l’utilisation des dispositifs associant informatique et vidéo, issus de la presse écrite, de la radio, du fax, du minitel, du téléphone, de l’ordinateur, des écritures électroniques, de la robotique, des réseaux télématiques et, aujourd’hui, d’Internet et Second Life.

Une œuvre d’art est souvent immobile et contemplative, mais la particularité de celles qui naissent de cette technique est leur côté animé et interactif : les internautes peuvent interagir en cliquant. Même sans avoir une utilité ou de but précis, les œuvres apparaissent sous une forme de jeu interactif ce qui rend leur découverte intéressante. Voici un site relatant plusieurs artistes multimédia et leurs créations.

 

Fred Forest, l’homme qui a rêvé trop tôt des Internets

Plusieurs figures ont marqué cette technique artistique, Fred Forest en étant l’un des plus grands pionniers.

Cet artiste français du multimédia et des réseaux manie l’art vidéo dès 1967 et devient cofondateur de deux mouvements artistiques importants : l’Art sociologique (1974) et l’Esthétique de la communication (1983). Il a su jouer avec l’interactivité, la structure en réseaux ou l’action à distance quand ces notions relevaient plus de la science-fiction que du quotidien des internautes des années 2010.
Portrait video FF Perpignan Quand l’art croise le digital

Parmi les grands noms, Joshua Davis se révèle être un artiste plus moderne alliant souvent son art à la technologie musicale pour le plaisir de l’ouïe et du regard.

maxresdefault 1024x576 Quand l’art croise le digital

 

Comment l’art multimédia a contribué à l’évolution du design digital

Pour vraiment comprendre ce qui rend cette technique artistique intéressante dans le domaine de la création digitale, il suffit d’étudier son utilisation dans des œuvres participatives sur le web, qui a notamment donné naissance à de très beaux sites awwwardés tel que i-remember.fr. Le principe ici est d’alimenter le site en y partageant ses souvenirs, ces derniers apparaissant sous forme de points lumineux. C’est une métaphore de la maladie d’Alzheimer, et l’arrêt de publications des souvenirs engendre la fermeture du site .

Capture d’écran 2016 01 31 à 17.48.14 1024x570 Quand l’art croise le digital

 

Dans le même style, le site visualizer.halowaypoint.com est intégralement constitué de messages postés portant sur le jeu Halo.

Capture d’écran 2016 01 31 à 17.55.29 1024x572 Quand l’art croise le digital

Évidemment, tout art est source d’inspiration ! Amis créatifs, n’ayez pas peur d’user et d’abuser de cette étendue inépuisable de ressources…

 

Laisser un commentaire