Pour en finir avec l’angoisse de la page blanche


Brand Content

 

Demandez à n’importe quel artiste s’il n’a pas connu un jour la si redoutée “Angoisse de la page blanche”. Cette soudaine perte d’inspiration arrive à tout créateur, aussi bon soit-il.

Une bonne idée c’est avant tout une idée qui répond à un besoin.

La création se conçoit dans la tête, l’idée résulte d’une réflexion consciente ou non, et plus ou moins longue. Mais certaines fois, c’est la panne sèche, impossible de réussir à sortir une idée. Pour cela quelques conseils pour dépanner les angoissés de la page blanche.

 

Comment la dompter ?

Désacraliser //

Il faut bien l’admettre certains jours sont plus bas au niveau de l’échelle de l’inspiration.

La plupart du temps, la panne provient d’une trop grande volonté de perfection. La bonne association de couleurs, le bon équilibre, … et vous voulez que ce soit PAR-FAIT. Du premier coup. Alors détachez-vous de cette exigence étouffante et créez, jetez-vous, lancez-vous dans le flot pour qu’il se nourrisse de lui-même.

Ruser //

Donnez-vous 5 minutes pour créer, lancez-vous sans réfléchir. Pas plus. Comme ça vous n’aurez pas l’impression de sombrer dans un grand trou noir, ce qui est plus engageant. Cette courte durée peut vous donner plus d’efficacité.

Qui sait, ça peut vous débloquer.

Sortir du cadre //

Parfois l’inspiration peut se trouver hors de votre domaine de spécification. L’inspiration peut se révéler là où on ne s’y attend pas. Par exemple si vous travaillez dans le domaine de la BD, ce n’est pas forcément en lisant d’autres auteurs de BD que vous allez croiser la réponse. Le déclic peut se faire au détour d’une conversation ou dans la rue, devant une affiche, un livre, …

Prendre des notes //

Quelques fois dans le métro, sous la douche ou même au milieu de la nuit, on a des éclairs de génie. L’inspiration s’invite parfois quand le cerveau est déconnecté. Mais pour éviter de laisser filer une bonne idée (qu’on pense parfois pouvoir retenir), notez, dessinez, “croquez” dans un petit carnet ou sur votre téléphone vos idées.

Recycler //

Certaines fois, il peut être intéressant de recycler nos créations, celles mises de côté parce qu’elles n’ont pas fonctionné ou bien qu’elles ne correspondaient pas assez à la thématique du sujet précédent. Bien sûr, il ne s’agit pas de copier-coller, mais bien d’apporter une vraie valeur ajoutée. C’est pour cela qu’il est important de toujours garder ses anciennes créations, même si elles n’ont pas fonctionné la première fois, la seconde peut être la bonne.

Ne pas avoir peur de repartir à zéro //

Quand on se rend compte, en avançant, que ce que nous créons ne nous convient pas, il est préférable de tout “casser”, quitte à tout reprendre depuis le début.

 

Les techniques de créativité : quelques mots-clés

Certaines méthodes issues de la psychologie cognitive proposent des outils pour stimuler la créativité.

La méthode SCAMPER (appelée “technique de concassage”) est une technique de créativité simple. Il suffit d’identifier un sujet (un produit, un concept,..) que vous voulez analyser en vous posant une série de questions étape par étape.

La méthode 635 :  6 personnes développent chacune 3 idées en 5 minutes. Une technique pour accélérer la circulation des idées et une méthode de réflexion pour résoudre des blocages mentaux.

Les réflexions de Luc de Bradandere, philosophe d’entreprise, sur les méthodes et techniques de créativité.

– Les méthodes rationnelles : la pensée latérale, la méthode TRIZ, etc

– Les techniques de détour (technique de déformation, technique de rencontres forcées, la liste de Kent et Rozzanoff, …)

 

Ces petits coups de pouces

Faites de la veille, encore et encore

Afin de rester en éveil, l’important est de se nourrir de blogs, de sites d’inspiration, de livres, d’expos, d’assister à des conférences …. La curiosité reste le meilleur atout. Toujours être attentif à ce qui vous entoure.

Plus vous ferez de la veille, plus vous serez force de proposition.

Voici quelques sites d’inspiration :

AWWWARDS e1474279415380 Pour en finir avec l’angoisse de la page blanche

Awwward, le plus connu qui sonne comme une évidence, mais indispensable pour alimenter son esprit créatif digital:

 

FROMUPNORTH e1474279372556 Pour en finir avec l’angoisse de la page blanche

From up north

 

 

DRIBBBLE e1474279434912 Pour en finir avec l’angoisse de la page blanche

Dribbble

 

 

ARTSPIRE e1474279450510 Pour en finir avec l’angoisse de la page blanche

Art-Spire

 

Mais attention à ne pas vous brider dans la recherche de l’inspiration sur le web, au risque de freiner votre créativité. S’inspirer oui, en améliorant ce que les autres ont imaginé.

La créativité est personnelle, elle dépend de votre sensibilité propre. Inspirez….

 

Laisser un commentaire