Le retour en force de la SF


Brand Content

Il y a quelques mois, le 31 octobre 2012, Disney agitait la toile en annonçant le rachat de Lucasfilm.Ltd ainsi que la production prochaine de l’épisode 7 de la saga Star Wars. Depuis, les réseaux sociaux fleurissent de photos-montages, vidéos, annonces officielles et autres débats sur le sujet.

On en oublierait presque que la Science Fiction ne se limite pas à ce film. Et pourtant…

Les Biopics en 2012, la SF en 2013 ?

En 2013, pas moins de 10 films de Science Fiction auront vu le jour dans les salles obscures dont les très attendus Star Trek Into Darkness de J.J. Abrams, Pacific Rim de Guillermo del Toro, ou encore After Earth de M. Night Shyamalan qui, à l’instar d’Oblivion de Joseph Kosinski sorti le 10 avril, émet l’hypothèse d’une Terre de laquelle les humains ont été évacués.

D’ailleurs, cette ressemblance de scenarii entre deux films de SF n’est pas un cas isolé cette année. Toutes proportions gardées, Elysium de Neill Blomkamp et Upside Down de Juan Solanas défendent, tous deux, l’idée d’une séparation géographique entre deux mondes : celui des riches et celui des pauvres.

Fin du monde, apocalypses, crises financières et sociales… Cela ne vous rappelle-t-il rien ?

En 2012, c’est sur les biopics que le 7ème art avait jeté sont dévolu. Hoover, Monroe,Tatcher, La Callas, Madoff, Hitchcock, Lincoln ou encore Roosevelt, tous ont eu le droit à leur film biographique.

À croire qu’il fallait absolument faire une sorte de bilan historique avant la fin du monde, supposée le 21 décembre… Par chance, nous avons survécu… ouf !

Cependant, cette conjecture de fin du monde semble malgré tout avoir laissé des traces dans l’inconscient cinématographique qui ne manque pas de nous le faire savoir.

Même s’il est vrai qu’en plus du cinéma, la déferlante SF envahit également le petit écran (avec des séries comme Real Humans ou Defiance), peut-on véritablement parler d’une tendance “Science Fiction” ?

 

Une tendance qui inspire le monde numérique ?

Il y a quelque années, le film Minority Report faisait un véritable carton au cinéma mais pas seulement… On se souvient tous de cette fameuse scène où Tom Cruise manipule des données sur un écran sans même le toucher.

Peu de temps après, bon nombre de vidéos plus ou moins réalistes d’un dispositif similaire circulaient sur le web jusqu’à la commercialisation de Kinect par Microsoft ou encore plus récemment de la technologie Leap Motion :

Et les exemples où les films de SF ont inspiré les nouvelles technologies sont légions. On pourrait d’ailleurs facilement faire le parallèle entre le casque d’Iron Man et les Google Glass :

Donc, sans forcément parler de tendance, il y a fort à parier que d’ici la fin de l’année cette vague de films de SF fasse parler d’elle et, surtout, ouvre la voie au brand content.

Car, en bon chef de file, ce cinéma de SF aura probablement des répercutions sur le digital et dans la publicité en général.

Surveillons donc de près cette nouvelle brèche qui semble s’ouvrir et attendons nous à voir émerger de nouveau supports de communication ou, du moins, voir se démocratiser des technologies comme le Flexible OLED :

ou le Paper Tab :

Car, comme toujours, de la science fiction à la science, il n’y a qu’un pas !

 

 

Laisser un commentaire