Tendances social media 2016 (4/4)


Social Media

<<< Lire la partie 1, partie 2 ou partie 3

9. APPLICATIONS DE MESSAGERIE : LES PROCHAINS MEDIAS SOCIAUX ?

Parmi les 2,6 milliards d’utilisateurs de Smartphones à travers le monde, il y a près de 1.4 milliards d’utilisateurs actifs d’applications de messagerie, de WhatsApp et Facebook Messenger à WeChat et Kik.

Les cinq meilleures applications dans le monde en termes de fréquence d’utilisation sont toutes des applications de messagerie. En fait, selon « Entrepreneur », les applications de messagerie ont maintenant la même base d’utilisateurs que le top 4 des plateformes sociales.

Ceci dit, en ce moment une sorte de mystère subsiste quant aux typologies de contenus partagés entre les utilisateurs des applications de messagerie, l’effet sur le trafic numérique et, bien sur, les «conversions» engendrées. Les marques les plus aventureuses tentent l’aventure mais, globalement, le potentiel des applications de messagerie en tant que plateformes de marque reste inexploité.

2016 pourrait bien être l’année où les datas et l’analyse de ces plateformes deviennent une réalité.

Plus facilement disponibles, elles permettent aux marques de développer des stratégies à part entière autour de la messagerie sociale.

Cela signifie que nous sommes confrontés à un défi stratégique : essayer de trouver des moyens authentiques qui répondent aux besoins des marques sur les plateformes de messagerie, sans pour autant gêner leurs audiences. Vu que de plus en plus de personnes se tournent vers les plateformes sociales pour résoudre leurs problèmes de SAV, les marques doivent être capables de fournir des réponses simples et rapides tout en créant des opportunités d’engagement non invasives et pertinentes : aider les internautes à se connecter entre amis, envoyer de l’argent, acheter des produits, obtenir de l’aide personnalisée et même organiser des discussions de groupe au sein des applications de messagerie.

social messaging Tendances social media 2016 (4/4)

Selon Socialbakers, les demandes de SAV sur les médias sociaux ont été multipliées par 2,5 ces deux dernières années, la grande majorité (80%) venant de Twitter.

En fait, selon Search Engine Watch, 70% des utilisateurs de Twitter attendent une réponse des marques, et 53% veulent une réponse en moins d’une heure. Ce nombre passe à 72% quand il s’agit d’une plainte.

Pour combattre cette position de leadership de Twitter sur le nouveau marché du SAV social, Facebook Messenger intègre Uber et des GIF dans ses fonctionnalités offertes à ses 700 millions d’utilisateurs et fournit de plus en plus de fonctionnalités et d’options pour améliorer l’expérience utilisateur :

·      Facebook a lancé une version bêta de Messenger For Business, offrant aux marques une nouvelle voie de communication temps réel avec leurs clients

·      Facebook est en train d’ajouter la possibilité de répondre aux commentaires d’une page en message privé

·      Facebook a déjà ajouté un plug-in Messenger pour les sites Web afin que les utilisateurs puissent leur adresser un message Facebook sans perturber leur expérience de navigation

messenger2016 1024x577 Tendances social media 2016 (4/4)

·      Le réseau social de Mark Zuckerberg innove en Intelligence Artificielle avec des systèmes automatisant une partie du processus d’interaction client. L’objectif étant de faciliter et d’optimiser les premières étapes de la conversation avec la marque, en ayant le bon interlocuteur en ligne dès que le besoin de l’utilisateur est clairement défini

Autre application de messagerie de Facebook, WhatsApp, qui boude toujours les pubs, cherchera probablement d’autres façons d’obtenir sa part du gâteau en proposant des plateformes de marques dédiées aux interactions avec leurs audiences, tel que WeChat ou Line.

10. LE COMMERCE SOCIAL EST FINALEMENT ARRIVE…OU PAS

«Est-ce que les médias sociaux peuvent générer des ventes? » Il est dit que plus les clients sont engagés, mieux les ventes se porteront. Tandis que les actions et l’engagement jouent des rôles importants dans le processus de l’engagement social, les chiffres clefs se rapportent au chiffre d’affaires : les conversions, les taux de clics, les actions subséquentes prises et, enfin, le « Saint-Graal », les achats effectués.

Chaque année les réseaux sociaux génèrent d’ores et déjà plusieurs milliards de dollars de chiffre d’affaires pour les retailers en ligne mais les marques en veulent plus. Ainsi, alors que les sites de marques et les sites e-commerce dominent encore, les plateformes de médias sociaux commencent à réellement créer de la valeur à leur tour.

social commerce revenus sources une 702x315 Tendances social media 2016 (4/4)

Cependant, bien que le commerce social fait partie des tendances prédites depuis quelques années, son intégration réussie dans les plateformes devient réalité seulement aujourd’hui. Tout d’abord, les plateformes sociales expérimentent avec des boutons « Acheter » : Facebook, Instagram, Twitter et Pinterest en ont tous ou sont en phase de test dans différentes régions.

Facebook est également monté en puissance en ce qui concerne les services de e-commerce, en essayant de devenir un « guichet unique » pour tous les besoins d’une marque qui serait prêt à se lancer dans le s-commerce : des formats publicitaires natifs, immersifs, des liens directs aux sites marchands sans sortir de Facebook et le SAV géré directement dans Messenger.

Ailleurs, des sites Web et des applications comme Liketoknow.it et Like2b.uy s’intègrent avec Instagram et semblent bien fonctionner, en particulier dans l’industrie de la mode.

La question demeure de savoir si l’audience va être à l’aise avec la saisie de leurs informations de carte de crédit dans Facebook, Twitter, Instagram et Pinterest.

NOS CONCLUSIONS

Au vu des ces différents points, il nous apparaît évident que la gestion des réseaux sociaux va prendre une tournure beaucoup plus stratégique et coordonnée, et les métiers associés, aussi bien en agence que chez l’annonceur, vont connaître une forte maturation et professionnalisation.

En effet l’accès gratuit à des sources d’informations pertinentes et efficaces pour toute personne s’intéressant au sujet est clairement facilité : les annonceurs comme les agences sont de plus en plus fiers de partager leurs opérations à fort ROI ou ROR (Return on relationships), offrant ainsi un vivier incroyable d’études de cas inspirants pour nos propres stratégies et tactiques.

Ceci dit, tout comme annonceurs et agences s’aguerrissent aux contraintes et opportunités de chaque plateforme de communication, leurs audiences le deviennent tout autant et, peu à peu, finissent par se protéger des avalanches quotidiennes de contenus de marques qui remplissent leurs feeds et walls.

Cette professionnalisation du métier et le comportement averti de nos audiences entrainent des objectifs clairs pour l’année à venir :

·      Identifier, analyser et connaître nos audiences avant de s’engager avec eux. Ceci peut paraître assez banal : c’est ce qu’on se dit depuis 2007 et l’essor de l’ancêtre du Social Media Marketing, le « Horizontal Influence ». Mais avec toutes les données et moyens d’analyse dont nous disposons, il serait dommageable ne pas s’instruire et apprendre de nos audiences

·      Du fait que nos audiences ne sont pas dupes, on se doit de leur livrer des contenus de qualité, mais aussi le plus rapidement possible. D’où la tendance continue du RTM, suivie des nouvelles tendances de Live-streaming et de 360°. Cela indique une autre tendance assez intéressante : les marque ne doivent plus avoir peur de créer des contenus longs. Il s’agit simplement de savoir les découper, chapitrer et redistribuer sur les multiples plateformes incluant le message clef le plus adapté à celle-ci mais aussi aux audiences qui les y suivent.

·      Finalement, pour ce public qui a décidé de réellement s’éloigner des plateformes dites « ouvertes » (Facebook, Twitter, YouTube, Instagram, etc) en préférant les plateformes plus personnelles 1to1 (Facebook Messenger, WhatsApp, Line, WeChat, SnapChat, etc) les marques ont pour défi de revoir leur « stratégie de communication personnelle sociale ». L’objectif étant de trouver un engagement pertinent et, surtout, non-invasif avec ces audiences, tout en évitant de faire les mêmes erreurs de communication « top-down » qui ont fini par prendre le dessus des conversations sociales que nous adorions tellement dans le passé.

digital future Tendances social media 2016 (4/4)

 

Sources :

Inc.com; 3 Biggest Social Media Trends to Know for 2016; http://www.inc.com/anna-hensel/what-to-watch-2016-social-media-trends.html

Huffington Post; Social Media Trends 2016; http://www.huffingtonpost.com/layla-revis/social-media-trends-2016_b_8914190.html

Inc.com; 3 Biggest Social Media Trends to Know for 2016; http://www.inc.com/anna-hensel/what-to-watch-2016-social-media-trends.html

Social Media Today; 5 Key Social Media Marketing Trends to Watch in 2016; http://www.socialmediatoday.com/social-business/5-key-social-media-marketing-trends-watch-2016

Sprout Social; 6 Social Media Trends That Will Take Over 2016; http://sproutsocial.com/insights/social-media-trends

Huffington Post; Social Media Trends 2016; http://www.huffingtonpost.com/layla-revis/social-media-trends-2016_b_8914190.html

Laisser un commentaire