« Quit Facebook Day » : 30 000 internautes ont quitté Facebook


Social Media

Pour la première fois, une mobilisation en ligne anti-Facebook, le « Quit Facebook Day », a rassemblé lundi 31 mai dernier plus de 30 000 personnes.

quit facebook day Quit Facebook Day : 30 000 internautes ont quitté Facebook

Certes, il s’agit d’une petite minorité face aux 400 millions de membres (dont 18 millions en France) que compte le réseau social, mais l’objectif premier de cette mobilisation était de mettre l’accent sur la colère de nombreux membres en dénonçant la gestion des données personnelles des utilisateurs par Facebook. Face au mécontentement grandissant de ses membres, le réseau social a par ailleurs annoncé la semaine dernière la modification de l’interface de gestion des options de confidentialité, la rendant plus simple et intuitive pour la majorité des membres.

Sur la page d’accueil du site QuitFacebookDay.com, les deux instigateurs de ce mouvement nous expliquent : « Pourquoi quitter Facebook ? Pour nous, cela se résume à deux choses: des choix équitables et de bonnes intentions. Selon nous, Facebook, ne fait pas du bon travail dans ces deux domaines. […] Facebook offre des options sur la façon de gérer ses données personnelles, mais ces choix ne sont pas équitables« .

La confidentialité tient de plus en plus d’importance pour les internautes : en effet, un récent sondage réalisé par l’éditeur de solutions de sécurité Sophos estime que 60% des utilisateurs du réseau social envisagent de quitter Facebook pour des raisons de confidentialité. De plus, une autre étude TNS Sofres/Microsoft (réalisée en avril 2010), révèle que 75% des Français ont « un niveau d’inquiétude élevé quant à l’utilisation de leurs données personnelles » sur Internet…

Laisser un commentaire