Marque, est-ce que tu mème ?


Brand Content, Social Media

Rappel : sur la planète Internet, un mème est un élément qui reprend ou détourne une création d’origine. Drôle, stupide, satirique, en vidéo, photo, gif… le mème peut prendre n’importe quelle forme.

Tout le monde se souvient du clip de Psy et ses multiples détournements, la déferlante Harlem Shake, les parodies sur Miley Cyrus et sa boule, ou plus récemment, les différentes versions de « 10 hours of walking in NYC… », la photo de Kim Kardashian dénudée…

 

Mais pour une marque, le mème, ami ou ennemi ?

Les marques souhaitent toutes obtenir une telle puissance virale. Mais la dérision, l’humour, l’absurde et le cynisme sont les ingrédients des mèmes qui fonctionnent. Difficile de les faire cohabiter avec tous les univers de marques…

Quand celles-ci réalisent leur propre mème, c’est le plus souvent pour profiter d’un buzz déjà présent. Comme Pulco par exemple, qui a récemment rebondi sur le généreux postérieur de Kim Kardashian.

KK paper Marque, est ce que tu mème ?Pulco ass Marque, est ce que tu mème ?

 

Généralement, le processus est plutôt inverse : ce sont les publicités qui font l’objet de mèmes des internautes, pour le meilleur… et pour le pire. Exemples avec la dernière campagne pour France 2 ou encore la publicité LCL, aisément parodiées.

 

meme france2 Marque, est ce que tu mème ?

 

 Le mème, ce boomerang incontrôlable ?

 

Pas forcément. La redoute a très bien réagi en 2012 suite à la découverte d’un homme nu dans les photos de son catalogue en ligne. La marque a fait preuve d’autodérision en proposant de retrouver des erreurs volontairement placées dans son site web. Une bonne manière de répondre aux mèmes naissants et désamorcer la bombe avec humour.

 

Le FAIL :

Homme Nu La Redoute 1024x702 Marque, est ce que tu mème ?

 

Un mème :

La redoute napoleon Marque, est ce que tu mème ?

 

Le mème parodique d’Orangina :

meme LaRedoute orangina Marque, est ce que tu mème ?

 

La réponse de La Redoute :

 Marque, est ce que tu mème ?

 

Le Graal digital

Quand la publicité plaît vraiment aux internautes, le mème peut devenir un véritable allier. Exemple avec la publicité pour la bière Dos Equis de 2007, qui mettait en scène un élégant barbu, fier et sûr de lui : The Most Interesting Man in the World. L’univers très second degré a été facilement adopté par les internautes qui ont continué à faire vivre le personnage à travers d’inombrables mèmes, utilisant toujours la rhétorique « Je ne fais pas souvent si… mais quand je le fais, c’est comme ça… ». Il suffit de jeter un œil ici.

 

 

MIMW meme1 Marque, est ce que tu mème ?

 

MIMW meme2 Marque, est ce que tu mème ?

 

 Si il y avait un « Don’t » à retenir ?

 

Ne pas vouloir à tout prix utiliser les codes de l’Internet avec une publicité à la manière d’un mème. Le risque est d’avoir l’odeur d’un mème, la couleur d’un mème, mais de faire faussement mème. Car le propre de celui-ci, c’est d’être avant tout lancé par la communauté.

 

 This is Social Power

Les mèmes, c’est le « Social Power » par excellence. C’est la liberté d’expression, de conversation, d’échange. Ils peuvent être sans pitié quand le discours de la marque ne correspond pas aux attentes de son audience, mais quand les mèmes sont positifs, ils apportent un lien fort entre marque et communauté. À l’image d’Internet, nous ne pouvons pas contrôler les mèmes, mais nous pouvons offrir un terreau propice à leur création dans l’esprit de la marque.

 

Vous avez un avis, un commentaire ? Dites-le en mème avec memegenerator.

 

 

Laisser un commentaire