Les Facebook Credits : une monnaie virtuelle qui prend de l’importance


Social Media

facebookcredits Les Facebook Credits : une monnaie virtuelle qui prend de limportance

Fin janvier, Facebook annonçait une nouveauté importante concernant sa monnaie virtuelle, les Facebook Credits : à partir du 1er juillet 2011, et sur l’ensemble des applications Facebook, les développeurs seront obligé de proposer les Facebook Credits comme moyen de paiement. Changement majeur par rapport à aujourd’hui, puisque ces moyens de paiement étaient laissés à la guise des développeurs.

Changement majeur, mais intéressé, évidemment : jusqu’à maintenant, Facebook ne gagnait rien sur les transactions effectuées sur les applications et jeux. Ce ne sera plus le cas le 1er juillet 2011, puisqu’à la manière d’Apple avec iTunes, Facebook touchera 30% sur toutes les transactions incluants les Facebook Credits.

Les Facebook Credits ?

Petit rappel concernant les Facebook Credits : cette monnaie virtuelle permet à l’utilisateur d’acheter des objets et autres fournitures, dans la majorité des applications et jeux présents sur Facebook (FarmVille, Mafia Wars, etc.).

Un marché qui n’est pas négligeable, puisque Zynga, développeur de FarmVille et CityVille, aurait généré des revenus estimés à 600 millions de dollars en 2010. Avec un taux d’installation de 20 millions d’applications par jour par les membres de Facebook, et un nombre d’applications actives supérieur à 500 000 en juillet 2010, autant dire que nous sommes face à une mine d’or.

Les Facebook Credits et le e-commerce : La Redoute, précurseur en France

En France, certains acteurs majeurs de l’e-commerce ont déjà pris le chemin des Facebook Credits. C’est le cas notamment de La Redoute, qui a signé début janvier un partenariat avec Ifeelgoods, startup américaine. Le principe de Ifeelgoods est simple : permettre à des internautes de gagner des Facebook Credits en achetant des produits en ligne chez des e-commerçants, en s’abonnant à leurs newsletters ou encore en partageant un produit avec des amis.

redoute fbcredits 300x183 Les Facebook Credits : une monnaie virtuelle qui prend de limportance

La Redoute a ainsi organisé une opération de lancement courant janvier, durant laquelle les 5000 premiers clients se voyaient offrir 50 Facebook Credits suite à leurs achats. On imagine sans peine que La Redoute ne sera pas le seul e-commerçant français à se lancer dans cette voie, et qu’en parallèle des traditionnels coupons de réductions, les Facebook Credits vont petit à petit devenir un nouveau moyen de fidéliser ses clients.

D’autant que les résultats observés par Ifeelgoods fin 2010, suite à ce même  genre d’initiative sur des acteurs de l’e-commerce américains, sont probants :

  • un taux de clics 2 à 3 fois supérieur sur les bannières proposant des Facebook Credits
  • un taux de transformation en hausse de 30%
  • 70% des clients ayant gagné des Facebook Credits en ont parlé sur leur mur

Avec 600 millions de membres Facebook, et donc utilisateurs potentiels de cette monnaie virtuelle, inutile de dire qu’il ne faudra bientôt plus compter sans les Facebook Credits, et que des opérations telles celle de La Redoute verront probablement à nouveau le jour en France.

Les Facebook Credits et l’avenir : le m-commerce ?

Aux Etats-Unis, les Facebook Credits ont déjà un temps d’avance en terme d’implémentation : ainsi, des partenariats avec les principaux grands supermarchés (Target, Wal-Mart, Best Buy) permettent à Facebook de vendre des cartes cadeaux Facebook Credits, un peu à la manière de nos cartes Kadéos françaises.

facebook credits gift card 300x241 Les Facebook Credits : une monnaie virtuelle qui prend de limportance

Mais le véritable avenir des Facebook Crédits se situe peut-être au niveau du m-commerce. Le site Mybanktracker donne un exemple concret d’une utilisation future, mais pas si lointaine que ça (traduit en français par nos soins)

En visitant le magasin du coin, j’ouvre mon application mobile Facebook, je check-in sur Facebook Places, et on me propose alors une réduction de 10% sur un jeu spécifique. En utilisant alors les Facebook Credits chargés sur mon téléphone (via une carte cadeau Facebook Credits), j’achète le jeu, marche jusqu’au comptoir et avec un scanner de code-barre, je complète l’achat.

Laisser un commentaire

  1. Merci pour cette article intéressant.
    Je me demande quant est-ce il sera possible de payer sur les applications hors Facebook et même les sites e-commerce avec des Facebook Crédits. Si cela devait arriver la commission serait-elle toujours la même ?
    Merci,
    John

    1. Bonjour John,

      Il y a effectivement fort à parier que les Facebook Credits deviendront un jour ou l’autre indépendant de Facebook, peut-être la première monnaie virtuelle hors application (il y avait bien le dollar Linden de Second Life, mais comme les Facebook Credits pour l’instant, c’était une monnaie interne). Quand à la commission, c’est une excellente question, à laquelle nous n’avons pas de réponse malheureusement !

      Mais nous ne manquerons d’en parler dès lors que Facebook aura fait une annonce sur cette éventualité.

  2. Bonjour,

    Article très intéressant, un des seuls en français que j’aie trouvé sur ce sujet. Est-ce que vous savez s’il est déja possible de payer des objets réels avec les crédits facebook? Par exemple, 1-800-flowers a son « corner » de vente sur facebook, mais je crois que l’on ne peut payer qu’en dollars. En savez-vous plus?

    Merci

  3. Bonjour Antoine,

    Et bien non, il n’est pour l’instant pas possible de payer des objets réels avec les Facebook Credits, que ce soit sur Facebook ou hors Facebook. Et aucune annonce dans ce sens n’a pour l’instant été faite par l’entreprise de Zuckerberg…

    En revanche, pour reprendre l’exemple de 1-800 Flowers, il y a certains codes promo qui permettent de gagner des Facebook Credits en achetant des produits sur le corner shop. Des opérations, comme celle de La Redoute, qui vont se multiplier de plus en plus à l’avenir.

  4. Sauriez-vous si nous devrons ne proposer QUE ce moyen de paiement ou bien si nous pourrons également continuer à proposer d’autres moyens de paiement comme l’audiotel, la carte bancaire etc. ?

    1. Bonjour,

      Selon Julien Codorniou, responsable des partenariats chez Facebook France, et interviewé par L’Expansion il y a quelques jours, il sera bien possible d’utiliser d’autres moyens de paiement.

      Nous allons essayer d’améliorer la viralité des jeux, et leur monétisation. Les Facebook Credits vont devenir obligatoires – mais on pourra proposer d’autres moyens de paiement – à partir du 1er juillet.

      Mais quand on lis les interventions de Marc Zuckerberg ou de Facebook à ce sujet, ce n’est pas totalement clair, et il parait étonnant que Facebook propose en parallèle des moyens de paiement « classique », et un moyen de paiement commissionné de 30%. Les choses vont probablement s’éclaircir sous peu, le mois de juillet arrivant à grand pas.