L’e-réputation et les faux commentaires d’internautes


Social Media

blog ereputation2 L’e réputation et les faux commentaires d’internautes

Internet surfe depuis quelques jours sur une polémique concernant l’e-réputation des entreprises. Selon nos sources, il émergerait des agences vendant de faux avis internautes sur les sites consommateurs. Une stratégie élaborée pour « redorer » le blason des marques.

C’est de cette annonce que vient la déferlante : « Pour le compte d’une dizaine de clients, je recherche des rédacteurs web pour publier des contenus rédactionnels positifs sur des sites d’avis de consommateurs ».

Il faut savoir qu’avec le boom du web 2.0 soit le web participatif, 2 internautes sur 3 déclarent avoir confiance dans les avis des consommateurs sur le net.

Un site français en a déjà fait les frais. Il s’agit de Tripadvisor, sites de conseils sur les questions touristiques, et de commentaires bien trop qualitatifs sur des lieux de vacances. Dans l’exemple américain, nous avons le très connu l’Apple Itunes Store …

Ces sites disent pourtant avoir des systèmes de filtration et de surveillance des posts utilisateurs. Mais sont-ils réellement fiables ? Telle est la question qui en découle.

La tentation de recourir à des publications truquées est grande et nous fait penser à ces référenceurs qui, pour augmenter leurs backlinks utilisent des outils type Auopligg afin de poster industriellement des faux posts.

En référencement naturel tout comme en social media, la solution de facilité finira toujours par coûter plus chère. Encore plus quand ces solutions sont complètement illégales !

Il est beaucoup plus intéressant pour une marque de recourir à une stratégie conversationnelle, garante d’une affinité de marque durable et vectrice de prescriptions.

Il est nécessaire d’écouter les consommateurs qui expriment leurs points de vue (positifs comme négatifs) sans faire de censure. Sinon vous risquez de vous retrouver plonger dans une spirale de polémiques telle que la marque Nestlé l’a vécu : énorme bad buzz…

Source : ici

Laisser un commentaire