De la maîtrise des réseaux sociaux lorsque l’on est un poids lourd du rap français


Social Media

Chaque jour qui passe voit l’aura du rap français s’étendre un peu plus sur le paysage musical hexagonal. A l’heure où la gestion de ses réseaux sociaux relève plus d’une véritable stratégie de communication que d’un simple relais d’informations, comment les plus grands rappeurs actuels gèrent-ils leurs images sur leurs plateformes sociales ?

Booba – Le D.U.C d’Instagram.

Booba De la maîtrise des réseaux sociaux lorsque l’on est un poids lourd du rap français

Plus que la discographie d’Elie Yaffa (son nom civil), ce qui marque le plus lorsqu’on en vient à évoquer le DUC, c’est sa longévité. Si l’intelligence résulte de la faculté d’adaptation de chacun à s’acclimater à l’environnement qui l’entoure, alors Booba mérite le prix Nobel.

Ses 1,3 M d’abonnés sur Instagram ne peuvent que corroborer cette constatation. A grands coups de clash maitrisés (Kaaris, Rohff, LaFouine et même Charlie Hebdo ), le rappeur de Boulogne humanise ce compte Instagram en y distillant également des photos de ses deux enfants. Très peu de promo, mais beaucoup d’humour et de perso, voilà la recette gagnante choisie par Bédeuzo pour toujours bénéficier du soutien inconditionnel de ses rat-pis.

 

JuL – Rappeur et Community Manager.

Jul De la maîtrise des réseaux sociaux lorsque l’on est un poids lourd du rap français

Tout le monde connaît JuL et son fameux signe.  Le plus gros vendeur d’albums de rap de ces 2 dernières années s’enorgueillit d’une productivité à faire pâlir Stakhanov lui-même. Et comme si produire différents opus ne lui suffisait pas, JuL chérit ses 8150 00 abonnés sur Facebook  avec de grandes annonces remplies de fautes d’orthographe et de sincérité. Il poste, répond aux commentaires, et créée de l’engagement avec sa fanbase, comme le compile le site Clique.

Aujourd’hui, Julien Marie peut se permettre de ne pas effectuer la tournée des radios et des télés. Comme en 2015, un simple Snap stipulant que « L’album est sorti, la miff » lui a suffi à vendre plus de 50 000 exemplaires de son album « Je tourne en rond ».  Absolument impressionnant.

 

PNL – L’absence très présente.

pnl le monde ou rien full De la maîtrise des réseaux sociaux lorsque l’on est un poids lourd du rap français

Le duo le plus rafraîchissant du rap français depuis 30 ans a choisi d’imposer au monde des médias un silence total. Jusqu’à peu et le reportage de Fader – magazine de référence sur la culture Hip-Hop aux USA – Ademo et NOS n’avaient jamais laissé un journaliste s’approcher d’eux. Et ce mystère, les deux frères le poussent jusque dans leur communication sur les réseaux sociaux. S’ils s’expriment de plus en plus via leurs deux comptes personnels, notamment sur Instagram, la fratrie des Tarterets n’utilise les comptes officiels de PNL (environ 650 000 followers sur l’ensemble des réseaux) que pour annoncer la sortie d’un de leurs clips ou rendre hommage à leur « famille ».

Déjà usitée chez d’autres artistes, la stratégie du silence est une prise de parole comme une autre qui renforce le flou autour de ceux qui l’emploient.

Il sera très intéressant d’observer dans les mois qui viennent si PNL cède au dictat des plateformes sociales. Le fait qu’ils y résistent marquerait une vraie première dans le monde moderne de la musique. N’est pas Mylène Farmer qui veut.

 

Que l’on soit humain, ultra-prolixe ou totalement silencieux, nombreuses sont les possibilités de communiquer autour de sa musique lorsque l’on est un artiste de rap. Et s’il n’existe pas de bonne ou de mauvaise formule, il s’en dégage à chaque fois une véritable démarche de sincérité et d’authenticité. Deux valeurs qui semblent être aujourd’hui les clefs d’une communication simple et efficace sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire